Forum RPG Harry Potter situé au temps des Marauders, avec un twist
 

Partagez | 
 

 levi bulstrode, find what you love and let it kill you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Parchemins : 221
Gallions : 375
Crédit(s) : LUANESHE
Disponibilité RP : 3/3 LIBRES
Célébrité : MAX IRONS
Enrôlé(e) depuis le : 07/04/2017
Camp : MANGEMORTS
Age du Personnage : 31 YO
Particularité : AUCUNE
Baguette : 30 CM, BOIS DE CERISIER, POIL DE DEMIGUISE
Patronus : ARAIGNEE
Epouvantard : TOUT PERDRE

ID Card
RP bilingue : Anglais : Juste les dialogues / Texte complet / Aucun des deux
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: levi bulstrode, find what you love and let it kill you.   Sam 13 Mai - 15:41

levi bulstrode
il vit décapité sa tête est le soleil et la lune son cou tranché
Pseudo/Prénom • maëva, cornerstone. ; Âge/Lieu de résidence • 16 ans, toulouse ; Fréquence de connexion • souvent ; Nature du Personnage • inventé ; Crédit • apollinaire, balaclava, tumblr ; Comment avez-vous trouvé le forum ? j'ai trié les smileys par couleur ; Que pensez-vous du forum ? il est nul ; Un mot pour la fin ? levi lpb
Nom • ombres de diamant, d’argent ou de bronze. D’or jamais, car les Bulstrode ne brillent pas assez. On les voit porter des masques qui miroitent et on se souvient pourtant des cravates rouges d’antan. On s’habitue aux grattements de la tapisserie qu’on écorche et aux trous noirs à la place des visages. On voit l’arbre perdre des feuilles (parfois même des branches), on retourne la terre non loin des racines et parfois on la creuse pour y semer des tombes. ; Prénom • Levi. Quatre lettres sur un bout de parchemin, des syllabes trop simples dans la bouche des gamins, un prénom si court qu’on a vite fait de l’oublier et l’envie malsaine de son détenteur à le faire briller. Offrir une belle boucle à la majuscule et donner un vrai point au i. C’est des rêves de gamin dans un crâne qui voit grand. ; Date de naissance • un certain 20 octobre d’il y a trente-et-un ans, Levi est jeune mais sans trop l’être à présent. ; Lieu de naissance • à l’horizon du bleu et quelques nuances de gris. Le vent qui tempête et l’oreille qui siffle. C’est qu’on a du mal à séparer ciel et mer, qu’on peine à savoir qui de la pluie ou des flots est l’eau la plus salée. Tout bien réfléchi c’est peut-être juste les larmes des femmes qui, sur le rivage, perdent de vue des bateaux qui peuvent ne jamais revenir. L’Irlande du Nord est le berceau de Levi, son coin de paradis. Sa famille loge à Ballycastle depuis des générations et c’est là-bas qu’il est né, entre deux vagues sales et des espoirs de couronnes dorées. ; Statut sanguin • les Bulstrode, ça fait longtemps qu’ils pataugent dans la merde. Ils ont les mains crades à force de traîner dans la boue, les cheveux en bataille et la garde-robe pas toujours sur-mesure, c’est vrai. Mais leur sang, ils se sont toujours targués de l’avoir gardé pur, même après tant d’années. Et de ça, ils en sont fiers. ; Maison à Hogwarts • une oreille sans cesse collée aux portes pour tout savoir, récolter des cartes. L’uniforme toujours impeccable si bien qu’en sept années, on a presque eu le temps d’en oublier les taches sur le nom. Le menton levé et le regard fier, impassible et malicieux. Levi c’est un serpent ailé, le seul de la portée qui s’est pas transformé en aigle après que son ambition ait pris le dessus sur tout le reste (jusqu’à flouter la lueur intelligente dans son regard opaque). ; Patronus • l’homme a le cœur dur mais il a un jour porté celui tout mou des enfants heureux. C’était pas grand soleil et ciel bleu tous les jours, à la maison. Mais quelquefois maman souriait et papa disait mon fils je suis fier de toi. Tout le reste (la cruauté, l’égocentrisme, le froid) c’est presque pas vrai, c’est des couches ultra épaisses tombées un jour de neige et jamais fondues, c’est des grosses capes superposées les unes sur les autres pour pas tomber malade. Et si la coquille est dure, l’âme n’est pas encore noire : et de loin, Levi observe sa belle araignée cueillir les cendres des phénix sur sa toile tressée d’argent et d’or. ; Épouvantard • à force de rêver trône, couronne, cape de velours et masque serti de joyaux, dans sa tête Levi a tôt fait de déchanter. Très vite, on lui prend tout ce qu’il possède, on brise tout ce qu’il a construit et on tue tous ceux qu’il a aimés. On l’envoie croupir dans une cave, on fait fondre la couronne devant lui, on nomme un roi haï pour chauffer le trône et on décore sa délicieuse prison des têtes ahuries de ses enfants-princes. Levi il joue aux cartes en bluffant tout le temps, il vise toujours plus haut et ne cille pas alors même que sa plus grande peur, c’est de tout perdre. ; Amortentia • il vous dira l’odeur de la victoire, mais c’est pas vrai. D’abord, c’est l’odeur des cheveux d’Iris, sa fille (de la vanille croisée avec de la fleur de cerisier), puis l’odeur du bocal de malices réglisses que Levi cache dans un placard (ses bonbons préférés depuis qu’il est gosse) et enfin l’odeur des femmes. Celle que dégage leur aura, peut-être, Levi il sait pas. Plein de femmes en tout cas. Toutes les femmes. Toutes sauf la sienne. ; Allégeance • au début sur le blason puis finalement sur le bras, parfois dans le ciel et jamais loin du Maître, le serpent suit Levi partout. Il n’a pas encore décidé s’il en avait peur ou s’il l’idolâtrait au point de lui vouer une telle fidélité. ; Baguette • elle mesure une trentaine de centimètres, a été ciselée dans du bois de cerisier et contient un poil de demiguise. C’est une mère bienveillante, une femme fidèle et une fille modèle. C’est sa plus grande alliée. ; Particularité • aucune.

death eaters

max irons
 
rusé, baratineur, léger, mauvais, sensible, manipulateur, passionné, hautain, respectueux, désinvolte

Que pensez-vous de l’existence des Mutes ?
Non c’est vrai, c’est pas de leur faute. Ils ont rien demandé à personne, c’est pas eux. C’est des sorciers comme Levi, comme tout le monde. Mais voilà, ils sont malades. Et c’est grave. Alors faut qu’ils dégagent. C’est comme ça, y a rien de personnel dans tout ça. C’est pas de la barbarie, pas de la ségrégation non plus. Quand t’es malade, tu restes au lit. Dam, elle pense qu’ils ont dû choper un mauvais truc et que c’est peut-être pas la meilleure des idées de les envoyer s’autodétruire plus loin. Levi, il a eu vent des rumeurs sur les disparitions. Il se doute de quelque chose, sans savoir trop quoi. Mais les Mutes représentent un risque, et Levi il a pas le temps pour les risques. Ils reviendront quand ils iront mieux. Tant pis s’ils reviennent jamais.

Êtes-vous inquiété par la guerre faisant rage entre l’Order of the Phoenix et les Death Eaters ?
C’est une question d’habitude, les gosses comme Levi qui ont grandi en plein dans ça (dans la haine, entraînés à haïr), maintenant ça leur fait plus peur, ça les inquiète même pas. Au fond y a pas de gentils et y a pas de méchants non plus, y a deux idées totalement opposées et des sorciers qui pètent plus haut que leur cul pour les défendre. Ça se passe comme ça depuis toujours, on dirait. On voit l’Ordre comme les gamins turbulents, un peu fous mais gentils quand même, parce qu’ils aiment tout le monde et qu’ils sont pas trop violents. Personne comprend qu’ils essaient de couler le monde magique. Qu’on peut pas être ami avec tout le monde. Que les moldus sont faibles et que les faibles sont dangereux. Dam, elle pense que personne n’a raison et Levi est bien d’accord, sauf qu’il maintient ne pas avoir tort.

Que pensez-vous de la mort de Voldemort, avez-vous été affecté par cette dernière ?
Au début, c’était qu’un murmure léger. On n’osait pas y croire. Qu’il était mort. Qu’elle l’avait tué. Et puis ça s’est mis à péter comme un orage en plein été. C’était lourd, brutal. Ça faisait peur. Levi, il a jamais été fidèle à personne et dans ses débuts, son dévouement à la cause mangemorte était plus que discutable. Mais pour son maître, il aurait donné sa vie. Depuis toujours, il se sent comme bloqué entre quatre murs. Y a pas de porte et pas de fenêtres et les murs sont trop hauts pour l’escalade. Alors il peut pas partir. Avant c’était déjà pas top, alors maintenant c’est pire : le toit s’est envolé. Cet homme, il l’admirait parce que c’était un homme admirable et cette femme, il la respectait parce que c’était une femme respectable. Sauf qu’à présent y a plus personne à admirer et Bellatrix Black est partie avec tous les bons sentiments que Levi a pu avoir à son égard.

Connaissez-vous les Ouroboros, que pensez-vous de leur action ?
Ils en parlent comme si c’était la peste. Comme si c’était plus dangereux encore que ces sorciers qu’on fout en quarantaine sous prétexte que leur magie les fait disjoncter. Tout ce que touche cette femme pourrit et fane. Tout ce qu’elle construit est bancal et mauvais. Tous ceux qui la suivent sont détestables et détestés. Ils étaient ses amis, ses alliés. Parfois ils le faisaient rire et parfois il leur souriait. Et maintenant tout ce à quoi Levi pense, c’est à les faire tomber. C’est pourtant plus par orgueil que par réel esprit de vengeance. C’est parce que Levi est un des seuls sorciers de son espèce à se savoir doté d’un cœur et que ce genre de trahisons, ça fait mal. Plus qu’une question de principe, détruire l’autre est devenu un devoir, une revanche personnelle.

Pensez-vous que l’action du Ministry est appropriée pour traiter des crises en cours ?
Des incapables, des moins que rien. Tout ce qu’ils racontent sonne faux. C’est à cause d’eux que l’univers tourne si mal, à cause de leurs magouilles, de leurs pratiques. Ils gèrent mal leur monde, l’ont toujours mal géré. Sont trop tolérants et laissent tout passer. Ils sont même pas foutus d’avoir le sens des priorités. Et le pire, c’est qu’ils ont beau exister, se prétendre au-dessus de tout, gouverner leur monde comme un cochon décide de gouverner une ferme, ils n’en sont pas moins haïs de tous. Les simples citoyens les critiquent le soir, en mangeant leur soupe aux vermicelles, les commerçants les maudissent et les sorciers perdent foi en leur Ministère bien-aimé. L’Ordre et les Mangemorts se liguent contre eux. Et les voilà qui font connerie sur connerie. Ils changent de ministre, prennent des mesures drastiques, sonnent l’alerte rouge. Ça fait doucement ricaner Levi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 221
Gallions : 375
Crédit(s) : LUANESHE
Disponibilité RP : 3/3 LIBRES
Célébrité : MAX IRONS
Enrôlé(e) depuis le : 07/04/2017
Camp : MANGEMORTS
Age du Personnage : 31 YO
Particularité : AUCUNE
Baguette : 30 CM, BOIS DE CERISIER, POIL DE DEMIGUISE
Patronus : ARAIGNEE
Epouvantard : TOUT PERDRE

ID Card
RP bilingue : Anglais : Juste les dialogues / Texte complet / Aucun des deux
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: levi bulstrode, find what you love and let it kill you.   Sam 13 Mai - 15:41

titre de l'histoire
citation ici, citation ici, citation ici

Ici vous écrivez votre histoire en un minimum de 500 mots, ou vous détaillez 10 anecdotes minimum sur votre personnage.

Ibi victu recreati et quiete, postquam abierat timor, vicos opulentos adorti equestrium adventu cohortium, quae casu propinquabant, nec resistere planitie porrecta conati digressi sunt retroque concedentes omne iuventutis robur relictum in sedibus acciverunt. Ibi victu recreati et quiete, postquam abierat timor, vicos opulentos adorti equestrium adventu cohortium, quae casu propinquabant, nec resistere planitie porrecta conati digressi sunt retroque concedentes omne iuventutis robur relictum in sedibus acciverunt. Ibi victu recreati et quiete, postquam abierat timor, vicos opulentos adorti equestrium adventu cohortium, quae casu propinquabant, nec resistere planitie porrecta conati digressi sunt retroque concedentes omne iuventutis robur relictum in sedibus acciverunt. Ibi victu recreati et quiete, postquam abierat timor, vicos opulentos adorti equestrium adventu cohortium, quae casu propinquabant, nec resistere planitie porrecta conati digressi sunt retroque concedentes omne iuventutis robur relictum in sedibus acciverunt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
levi bulstrode, find what you love and let it kill you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Find what u love and let it kill u. [THÉO]
» i love you enough to kill you (hg)
» you fell in love with my flowers but not with my roots. (levi)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morning Sun :: Ministerial Registers :: Personnal Records :: Witches & Wizards-
Sauter vers:  
Top Sites

Nos Partenaires