Partagez | 
 

 Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 40
Crédit(s) : Cristalline (avatar) Collinsgifs
Célébrité : Lily Collins
Enrôlé(e) depuis le : 27/05/2017
Camp : Malgré les embûches et les menaces qui pèsent sur elle, Alice reste fidèle à l'order.
Age du Personnage : Vingt cinq ans, le quart de siècle.
Particularité : Sa magie ne lui obeit plus. Elle est instable et décadente. Autrement dit, elle est une mute.
Patronus : Diffus, presque invisible, juste bon à effrayer un détraqueur.
Epouvantard : Le corps frêle et inanimé de Neville. Une mort subite due à sa magie instable.
MessageSujet: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Sam 27 Mai - 16:13

Alice Longbottom
A winner is a dreamer who never gives up
Pseudo/Prénom • Laura/eurydice.; Âge/Lieu de résidence • 21 ans, France ; Fréquence de connexion • 4/5 jours par semaine ; Nature du Personnage • prédéfini ; Crédit • Cranberry ; Comment avez-vous trouvé le forum ? Facebook. ; Que pensez-vous du forum ? Le design a le sublime avantage  de ne pas m'éclater les yeux dès que j'ouvre l'onglet de ce forum. Et, j'aime énormément le contexte. Sinon, je ne serais pas là.  I love you  ; Un mot pour la fin ?  quoiiii  
Nom • L'anneau qu'elle arborre avec fierté au doigt implique un nom qui n'a pas toujours été le sien. Longbottom, elle l'est devenue par le mariage avec l'homme de sa vie, Frank. Peu importe les détracteurs et les mauvaises langues, elle demeure fière de son patronyme. Elle ne laisse pas les critiques et insultes l'atteindre. Jamais, elle ne cessera de prôner l'égalité face aux conversatistes et traditionalistes. Une valeur qu'elle partage avec son époux. Par le passé, on la nommait Macmillan, un nom moins connu, mais également empreint de tolérance.  ; Prénom • Ses parents choisirent pour elle un prénom simple, mais élégant, qui saurait se fondre dans la masse. Alice, rien de plus ordinaire. Certains amateurs d'histoire s'attarderont sur son étymologie. D'autres y verront une référence à un conte moldu. Dans le fond, cela importe peu à notre demoiselle. Tant qu'elle peut le prononcer et le porter sans craindre le ridicule... ça lui convient !   ; Date de naissance • Ses yeux s'ouvrirent et ses cris résonnèrent pour la première fois au Nouvel an de 1960.   ; Lieu de naissance • Comme ses aînés avant elle, on lui donna naissance dans la demeure familiale située à Loutry Ste Chaspoule.  ; Statut sanguin • Pur, mais qu'est-ce que cela change ? Elle n'accorde que très peu d'importance à ce genre de détail.  ; Maison à Hogwarts • Elle se couvrit avec fierté des couleurs de Godric Gryffondor.  La maison du courage et du coeur. Cela lui seyait si bien.   ; Patronus • Diffus, presque invisible, juste bon à effrayer un détraqueur. Il fut un temps où elle le réussissait sans difficulté. Une colombe déployait ses petites ailes et la défendait de tous les détraqueurs en présence.  ; Epouvantard • Le corps frêle et inanimé de Neville. Une mort subite due à sa magie instable. C'est cette peur insinuée dans son cœur qu'elle dissimule au mieux à Frank.   ; Amortentia • Plusieurs odeurs viennent lui chatouiller les narines et se mêlent entre elles. Pourtant, elle parvient à distinguer sans la moindre difficulté. Elle sent le gâteau au chocolat sorti du four préparé par sa mère, le parfum que Frank met tous les matins et le café fumant qu'elle se prépare pour le petit déjeuner.  ; Allégeance • Malgré les embûches et les menaces qui pèsent sur elle, Alice reste fidèle à l'order. Loyale, elle le restera. Et peut-être que ça la tuera.   ; Profession • Autrefois, elle exerçait le métier prestigieux d'auror. Sa carrure en faisait rire beaucoup, mais la puissance de sa magie les faisait tous fuir. On la connaissait comme une adversaire redoutable qu'il ne fallait pas défier. Chez les mangemorts, sa réputation la précédait. Elle en causait des soucis, Alice, beaucoup s'en rappellent encore. Mais aujourd'hui, elle n'est plus un danger pour personne. Officiellement, elle a abandonné sa mission pour s'occuper de son fils. Officieusement, elle ne peut purement et simplement pas continuer. Alors, elle se terre chez elle dans l'espoir fou d'échapper au Ministry.   ; Baguette • Taillée dans un bois de cerisier, sa baguette possède un crin de licorne. Flexible, pratique en maléfices et enchantements, elle mesure tout 21 centimètres. Mais à son grand désarroi, sa plus ancienne alliée et amie ne lui sert plus grand chose. Elle n'arrive plus à concentrer sa magie ou si peu.     ; Particularité • Si les gens savaient, ils la désigneraient du doigt et l’appelleraient Mute. Ils la catalogueraient et la livreraient au Ministry. La grande Alice Longbottom déchue, incontrôlable, malade, victime de l'épidémie, cela ferait un bon titre n'est-ce pas ? Oui, sa magie est décadente. Elle ne contrôle plus rien. Les sorts les plus simples provoquent des explosions, tandis que les plus difficiles s'avèrent parfois moins compliqués à produire qu'avant. Elle craint pour sa vie, pour sa famille. Elle apprend à mentir, à se voiler d'un sourire. Mais chaque jours qui passe accroît sa culpabilité.  

Mutes

Lily Collins
 
positive, opiniâtre, aimante, zélée, intègre, idéaliste, loyale, incertaine, courageuse, sensible

Que pensez-vous de l’existence des Mutes ? (minimum 5 lignes)
L'existence des Mutes demeure après toutes ces années un véritable mystère. Et comme pour tout phénomène inexplicable, les gens parlent beaucoup, mais ne savent au final pas grand-chose. La version officielle, celle du ministère, associe les Mutes à une épidémie. Alice, pour sa part, préfère garder son opinion derrière ses dents jusqu'à en découvrir davantage. La question la touche de près, d'autant plus qu'elle en est devenue une le mois dernier. De son expérience, elle en retire deux quasi-certitudes. Premièrement, les Death Eaters ne sont pas derrière tout cela. Certains de ses proches imputent la faute à ce groupuscule, mais dans sa tête, ça ne fait pas sens. Il existe d'autres moyens, et bien plus radicaux, pour se débarrasser d'elle. Deuxièmement, il ne s'agit pas d'une maladie, du moins pas comme le ministry l'entend. Malgré tout ce temps, les médicomages n'avancent pas dans leurs recherches. Le problème réside peut-être bien ailleurs...  


Êtes-vous inquiété par la guerre faisant rage entre l’Order of the Phoenix et les Death Eaters ? (minimum 5 lignes)
Elle s'implique, et ce, depuis longtemps, dans la guerre qui oppose l'Order et les Death Eaters. Rangée derrière Minerva McGonagall et Albus Dumbledore, elle se bat pour un monde meilleur qui prône l'égalité entre les sangs et l'abolition des privilèges. En d'autres termes, elle aime conserver le monde magique tel que nous le connaissons, mais avec des modifications profondes et de grandes améliorations. Foncièrement, Alice n'aime pas les conflits. Difficile à croire lorsqu'on connaît ses compétences dans l'art de la magie, des sortilèges défensifs et offensifs. Mais cela n'est plus que du passé. Il y a peu de chances à l'heure actuelle que vous la trouviez parmi vos adversaires. Mais ses idéologies demeurent les mêmes : la communauté magique doit changer afin d'obtenir une paix durable pour nos enfants.

Que pensez-vous de la mort de Voldemort, avez-vous été affecté par cette dernière ? (minimum 5 lignes)
Les sentiments d'Alice à l'égard de cet événement oscillent entre soulagement et crainte. Elle ne peut s'empêcher de se sentir plus légère à l'idée de cet homme enterré six pieds sous terre. Elle haïssait tout ce qu'il représentait. Elle le combattait lui et ses semblables. Une petite voix dans sa tête chantonne les mots suivants "un monstre de moins". Mais dans son cœur, elle sait que la mort de ce dernier n'apporte que plus de violence et de chaos. Elle voit son décès comme l'avènement d'une période plus trouble encore. Mais ce qu'elle retient réellement de l'assassinat du Seigneur des Ténèbres est la main qui a pris sa vie : Bellatrix Black. Elle la déteste, cela va de soit. Mais elle pensait reconnaître en elle un modèle de loyauté et dévouement. Elle croyait voir en elle le plus fidèle - et dangereux - lieutenant de Voldemort. Se serait-elle donc trompée à ce point ? Elle n'en revient pas. Ce geste entraîne des tas de questions dont les réponses sont détenues uniquement par Bellatrix. Et quelque chose lui dit que son ancienne adversaire ne se laissera pas avoir comme ça.

Connaissez-vous les Ouroboros, que pensez-vous de leur action ? (pas de minimum de lignes)
Ce nouveau groupe la laisse perplexe. Le manque d'informations ne lui permet pas réellement de juger. Mais si les ragots et l'order disent vrai à propos de la cheffe, c'est-à-dire une certaine Bellatrix, alors les Ouroboros découlent forcément des Death Eaters. De toute évidence, il s'agit même d'une des conséquences de la mort de Voldemort. Les partisans de cet homme se divisent en deux groupes distincts et ça devient problématique. L'order a déjà deux ennemis : les death eaters précédemment cités et le ministry. Cela veut-il dire qu'ils doivent désormais combattre sur trois fronts ? Cela complique considérablement leur tâche. Quoique l'histoire a parfois prouvé que dans les situations désespérées, les personnes en mauvaise posture pouvaient tout aussi bien gagner.

Pensez-vous que l’action du Ministry est appropriée pour traiter des crises en cours ? (minimum 5 lignes)
Alice n'aime pas le Ministry, encore moins les mesures qu'il prend à l'égard des Mutes par exemple. Dorcas Meadowes, secondée de Barty Crouch Sr (à moins que ce ne soit l'inverse ?) est tout bonnement incapable de traiter les crises actuelles. Confondre Order et Death Eaters, parquer les Mutes dans des villages loin de leur famille et maintenir l'état d'urgence sont des idées peu avisées. Le Ministry fait des choses abjectes et piétine dans l'affaire des Mutes. A force de pourchasser les mauvaises personnes, d'accentuer les inégalités et la dictature, le Ministry risque de tomber. Tel est l'avis d'Alice. Et à vrai dire, elle l'espère - parfois égoïstement. Elle craint pour sa vie, pour sa famille et pour ses amis. Le Ministry mène une politique inacceptable. Albus Dumbledore serait-il donc le seul homme influent encore capable de discernement ? C'est ce qui semble se profiler.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 40
Crédit(s) : Cristalline (avatar) Collinsgifs
Célébrité : Lily Collins
Enrôlé(e) depuis le : 27/05/2017
Camp : Malgré les embûches et les menaces qui pèsent sur elle, Alice reste fidèle à l'order.
Age du Personnage : Vingt cinq ans, le quart de siècle.
Particularité : Sa magie ne lui obeit plus. Elle est instable et décadente. Autrement dit, elle est une mute.
Patronus : Diffus, presque invisible, juste bon à effrayer un détraqueur.
Epouvantard : Le corps frêle et inanimé de Neville. Une mort subite due à sa magie instable.
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Sam 27 Mai - 16:14

Une fille vaut bien mieux que vingt garçons
Wheresoever you go, go with all your heart.

1967 - Loutry Ste Chaspoule
« Alice Macmillan, reviens ici ! » Mais la fillette de sept ans n'écoutait pas. Elle ne voulait pas s’asseoir et écouter les histoires des grandes personnes. Elle n'aimait pas boire du thé avec les amies de sa mère qui discutaient toujours des derniers potins. Elle ne comprenait pas toujours de qui elles parlaient, mais elle les trouvait méchantes parfois. Non, elle souhaitait jouer avec des sorciers ou des moldus de son âge à chat perché ou au quidditch. « Alice ! » S'exclama de nouveau Mrs Macmillan d'une voix presque désespérée. Mais l'enfant refusait toujours d'obéir. Elle afficha un large sourire et se mit à courir dans le jardin pour respirer l'air à plein poumon. Il faisait beau. Le soleil brillait et ses rayons lui caressaient la peau. Pas l'ombre d'un nuage dans le ciel. Bientôt, son frère aîné entrerait à Hogwarts pour la première fois. Même si cela l'attristait, elle avait hâte de lire ses lettres à propos de la meilleure école de magie du monde. Les aventures que lui racontaient ses parents la rendaient curieuse et particulièrement impatiente de s'y rendre.   « Alice ? » Elle releva doucement la tête et son regard se posa sur sa grande sœur qui désignait quelque chose dans le vide. Elle fronça lentement les sourcils étonnée de ce geste. Heureusement, elle eut une réponse à sa question rapidement. « Regarde autour de toi, p'tite sœur. » Et elle s'exécuta. La surprise fut particulièrement agréable. Des pétales se détachaient des marguerites et dansaient dans les airs en cercle au niveau de sa taille.  « Oui, oui !    » Criait-elle en sautillant alors les pétales montaient à présent plus vers le ciel. Sara, sa sœur, riait de bon cœur et se dirigea vers sa cadette pour la prendre dans ses bras. « Tu es une sorcière maintenant, comme nous. » Et c'était certainement là la meilleure nouvelle de sa vie. Elle avait des pouvoirs comme son frère et sa sœur. Elle suivrait le même chemin que ses parents. « Et si on allait le dire à papa et maman ? » Alice se contenta d'un hochement de tête. Oui, ils seront ravis et fiers. Elle le savait très bien. Les Macmillan étaient ouverts d'esprit et tolérants, mais ils restaient des sorciers satisfaits de leur situation. Ils n'avaient aucune envie de mettre au monde des cracmols. Les deux marchaient la main dans la main vers l'intérieur de la petite maison, toutes les deux, sourires aux lèvres. « Ah te voilà... ! Mais où es-tu allée te mettre ? Tes cheveux Alice !   » Hurla presque leur mère en accourant vers la dernière de ses filles. Elle attrapa quelques brindilles coincées ici et là entre plusieurs mèches. « Mais maman, il faut que je te dise que...  » Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase. Cette dernière ne l'écoutait absolument pas, préférant débarrasser la chevelure de sa cadette de toutes les petites végétations. Elle glissa les doigts dans les boucles brunes. Et bientôt le sol était recouvert d'un peu d'herbe et de tiges. « Maman, tu devrais vraiment l'écouter. » Insista Sara d'une voix enthousiaste. Elle se voulait persuasive et espérait obtenir toute l'attention de la matriarche des Macmillan. Celle-ci arrêta son action et croisa ses bras sous sa potine. « J'ai fait de la magie tout à l'heure.  » Et Sara ajouta presque aussitôt : « C'est vrai, je l'ai vu. » Et on aurait dit que cette information était le plus beau cadeau du ciel. Ses bras tombèrent le long de son corps, ses yeux s'illuminèrent et elle eut presque envie d'exprimer sa joie en criant. « Ah, mais c'est merveilleux ma chérie. Je vais te faire ton gâteau au chocolat. Tu sais ton préféré !   » Alice tapa dans ses mains toute heureuse de l'apprendre et accourut vers son père qui se trouvait à l'étage. Décidément, cette famille ne ressemblait pas aux autres. Peut-être était-ce parce qu'elle était une branche assez reculée qui passait au second plan. Ou tout simplement parce qu'ils n'aimaient pas vraiment se mêler aux grandes familles de sang purs. Un ensemble des deux certainement. Dans tous les cas, on n'avait jamais vu famille plus heureuse que celle-ci. Et c'était là leur plus beau trésor.  



1971 - Diagon Alley
« Oh regarde celle-là, Lilice. » La jeune fille se tourna vers la vitrine et observa l'animal que sa mère désignait. Il s'agissait d'une chouette assez petite. À en croire la petite étiquette, c'est une Chevêchette des Rocheuses. Alice inclina légèrement la tête et après quelques secondes de réflexion, la secoua dans tous les sens. Elle ne savait pas vraiment pourquoi ses parents ne tenaient tant à lui acheter un volatile. Après tout, il y avait bien une volière à Hogwarts non ? Elle se détourna de la petite bête et entra dans la boutique pour voir les autres compagnons. Elle aimait les animaux, mais excluait totalement l'idée d'adopter un crapaud par exemple. Elle navigua dans les rayons à la recherche d'un rongeur ou d'un félin peut-être. Elle fit un pas en arrière quand une chauve-souris déploya ses ailes et les replia pour mieux se cacher. « Je ne les aime pas beaucoup non plus.   » Lui souffla sa mère à l'oreille avant de la prendre par les épaules et la diriger vers des petites boules de poil. « Rappelle-moi comment tu as rencontré papa, maman. S'il te plaît.   » Dit-elle en balayant les animaux face à elle d'un regard. Elle ne savait pas vraiment si elle en voulait un au final. Le règlement de Hogwarts autorisait soit un hibou, soit un chat, soit un rat. Ce n'était pas obligatoire, bien évidemment. Mais Alice se doutait que la plupart des élèves en auraient. C'était rassurant de ramener un ami - muet certes, mais ami - dans une école bourrée d'inconnus. Bien entendu, elle aurait son frère Yvain et sa sœur Sara. Mais, ce n'était pas tout à fait la même chose. « On était dans les tribunes d'un match de quidditch opposant Hufflepuff à Ravenclaw. Je soutenais les aigles et lui les blaireaux. Nous nous sommes disputés pour dire vrai. Mais à la fin du match, il m'a proposé de boire un verre aux trois balais et c'est comme ça que tout a démarré. » Alice écoutait toujours cette histoire avec attention. Elle aimait entendre des choses sur le passé de ses parents. Elle se projetait si aisément parmi eux. Elle rêvait d'eux parfois. Ils apparaissaient beaux, jeunes et gentils. Elle les imaginait très bien se crier dessus espérant avoir chacun le dernier mot. « Et tu l'as aimé tout de suite ? » Elle connaissait déjà la réponse, mais elle voulait encore l'entendre le dire. Des dizaines de fois au moins. Elle riait parfois. Cela l'amusait. Elle ne pensait pas que tout se passait comme dans les contes de fées. En fait, elle n'appréciait pas les histoires racontées là-dedans. La princesse qui attendait d'être sauvée par le prince, trop peu pour elle. Elle souhaitait être la princesse guerrière qui viendrait en aide à son bien-aimé et lui éviterait la mort. « Non, pas vraiment. Je le trouvais séduisant. Mais il se montrait toujours obstiné et impulsif. Il avait l'habitude de réfléchir toujours après avoir agi. Heureusement, le mariage l'a changé. Il est devenu sage et attentif. » Elle jugeait l'histoire d'amour entre ses parents plus belle et plus naturelle que n'importe quelle autre. Elle se stoppa devant un chat blanc parsemé de tâches crèmes. Il avait les yeux gris et restait assis à sa place comme une statue. Il battait parfois des cils et cela le rendait intriguant. Sage et discipliné et pourtant si mystérieux. Il ne miaulait pas comme tous les autres, ne courrait pas non plus. Il avait l'air d'un chat habitué à ce qu'on le regarde comme un animal de foire, habitué à ne jamais être pris. Alice s'accroupit devant lui et tendit la main pour lui démontrer son intérêt. Il leva une patte comme pour la mettre dans sa paume. « C'est lui que je veux, maman.   » Elle sentait le regard hésitant de sa mère dans son dos. Elle savait que cela ne lui plaisait pas vraiment. « Chérie, il vaut mieux un hibou ou une chouette. Comme ça, tu pourras nous contacter autant que tu le souhaiteras. Et puis, les chats, ils font leurs griffes sur les meubles et les canapés. Ils détruisent les rideaux aussi parfois. » Le chat baissa la tête comme s'il comprenait que ce n'était pas son jour de chance. Mais l'adolescente ne l'entendait pas de cette oreille. Elle ira à Hogwarts avec ce chat, que sa mère le veuille ou non. « Il sera sage, je te le promets. Je m'en occuperais bien. Regarde comme il a l'air gentil. Et si je veux vous envoyer du courrier, je pourrais emprunter une chouette de l'école ou le hibou de Sara. Elle acceptera. » Elle parlait vite et bien. Elle voulait énoncer le plus d'arguments possibles contre la réticence de sa mère. Elle devait la convaincre qu'un chat ou un hibou, cela ne ferait aucune différence. « Très bien, mais tu seras responsable s'il fait une bêtise.   » Alice hocha frénétiquement la tête. L'idée ne la dérangeait absolument pas. Elle savait qu'elle réussirait à canaliser les instincts de cette boule de poils. « Merci, maman ! Tu ne le regretteras pas. » Dit-elle en prenant le chat dans ses bras. Alice, c'était la petite princesse de la maison, la petite dernière à laquelle on cédait tout et on laissait tout passer. Par chance, ce n'était pas une enfant difficile.



1974 - Hogwarts
« Litchi ? » Appela-t-elle en regardant derrière un fauteuil. Mais elle faisait encore chou blanc. Elle se passa une main dans ses cheveux agacée par ce petit jeu de cache-cache. Elle laissa échapper un soupir et posa son front sur le haut du meuble. Mais où pouvait-il bien se trouver ? Par la barbe de Merlin, ce château était immense, elle ne pouvait pas le retrouver comme ça.  « Litchi ? » Répéta une voix dans son dos. Elle sursauta par surprise et inspira profondément avant de se retourner vers la personne qui l'avait découverte dans cet état-là. Elle se retrouva face à un garçon qu'elle connaissait de vue. Il lui semblait légèrement plus âgé qu'elle. Il semblait gentil et plus grand que la moyenne. « C'est mon chat. Tu en n'aurais pas vu un par hasard ? » Il secoua légèrement la tête et Alice en perdit tout espoir. Mince, mais elle ne le dénicherait jamais. Il y avait tant de cachettes, tant de lieux inexplorés. Tant de possibilités. Elle n'avait plus qu'à prier Merlin et Morgane pour qu'il revienne rapidement auprès d'elle. Elle ferma les yeux et se mordilla la lèvre inférieure. « Mais si tu me dis à quoi il ressemble... Je pourrais t'aider à le chercher. Enfin si tu veux bien. » Elle le regarda avec espoir. Il était gentil de lui proposer son aide. Elle ne pouvait pas dire le contraire. Elle s'installa dans le fauteuil et sembla réfléchir une seconde. « Il est blanc avec des tâches beiges/crèmes. Oh et il porte un collier en cuir avec une petite souris comme médaillon. Il y a gravé son nom dessus. Et le mien aussi. » Répondit-elle en se rappelant le maximum de détails. Elle jeta un œil au plafond en songeant à son chat. « Il est cachottier. J'ai souvent du mal à le retrouver. Il revient toujours, mais je préfère qu'il ne reste pas trop éloigné de moi. » Silencieux, il hocha simplement la tête l'air pensif. Il lui paraissait différent des autres gryffindor qu'elle connaissait : plus calme, moins expansif bien qu'il ait osé lui adresser la parole. À première vue, il ne ressemblait pas du tout à James Potter ou Sirius Black. Il était moins agité et surtout plus sérieux. Et elle appréciait beaucoup cela. « Tu vas vraiment m'aider ? » Demanda-t-elle tout de même pour être certaine d'avoir bien compris. Elle n'avait aucune envie de subir une désillusion. Beaucoup abusaient de sa gentillesse et parfois même de sa naïveté. Elle avait l'air d'une jeune fille candide et innocente. Cependant, les gens se heurtaient souvent à la puissance de ses sorts défensifs. Elle ne se laissait pas marcher sur les pieds. Et si on essayait de la brutaliser, elle ripostait avec un sortilège chauve-furie bien senti. C'était sa sœur qui lui avait montré et elle mettait ce conseil avec application dès qu'elle se sentait agressée. Cependant, il était vrai qu'elle faisait confiance assez facilement. Elle voulait sa chance à tout le monde. « Oui bien sûr. Dis-moi où as-tu cherché pour l'instant. Il fait beau peut-être a-t-il voulu prendre l'air.   » Elle ouvrit la bouche et la referma. Pourquoi n'y avait-elle pas pensé ? Elle se sentit incroyablement stupide tout d'un coup. « J'ai fouillé toute la salle commune et les dortoirs. Mais oui, il peut être dans le parc. Nous aurons peut-être du mal à le trouver. » Il se cachait certainement sous un feuillage ou dans un buisson. Peut-être même s'était-il aventuré dans la forêt interdite. L'idée l'effrayait un peu. Autant le reconnaître.  « Eh bien, ça nous prendra tout le temps nécessaire.   » Sourit-il. Comment était-il possible d'être aussi adorable et serviable ? On ne rencontrait pas des personnes comme lui tous les jours, aussi triste que cela puisse paraître. « Eh bien... D'accord. Je vais chercher quelques friandises et l'un de ses jouets. Ça peut l'attirer plus facilement. » Elle le gratifia d'un sourire étincelant, touchée de tant de générosité dirigée à son encontre. « Au fait, je m'appelle Alice Macmillan. » Précisa-t-elle en lui tendant la main. Elle voulait connaître son nom dès à présent afin de créer une certaine proximité entre eux. Cela lui permettrait d'être plus à l'aise en sa présence. Et elle ne pouvait pas nier qu'elle avait très envie d'en savoir plus à son sujet. « Je suis ravi de te rencontrer, Alice. Je suis Frank Longbottom. » Il lui serra ensuite la main, plus par politesse qu'autre chose. Frank. C'était simple, peut-être un peu trop, mais ça sonnait bien à son oreille. « Je vais chercher tout ça. Ne bouge pas, je reviens très vite.» Et quand elle revint vers lui, il n'avait absolument pas bougé d'un millimètre.  



1979 - Upper Flagley
« Frank, où est-ce que tu m'emmènes ? » Elle essaya d'enlever le bandeau qui couvrait ses yeux, mais il l'en empêcha. Il mit ses mains dans les siennes et les retint le mieux possible éloignées de son visage. « On arrive, sois patiente. » Elle pinça les lèvres à la fois ennuyée et excitée. Elle avait hâte de voir ce qu'il lui réservait. Mais au fond d'elle, ce petit jeu l'agaçait un peu. Elle n'aimait pas les surprises, enfin pas vraiment. Mais pour son petit ami, elle faisait des efforts à ce niveau-là. Elle acceptait les petites cachotteries. Et à vrai dire, cela la rendait heureuse à chaque fois. Ils se fréquentaient depuis presque deux ans. Et bien que l'année dernière ait été assez difficile à cause de la séparation - elle terminant ses études à Hogwarts et lui débutant son apprentissage au Ministry - ils formaient un couple tout à fait charmant. Ils étaient entrés dans l'order presque simultanément pour les mêmes raisons, rêves et aspirations. Ceux qui les observaient du coin de l’œil les voyaient un peu comme le jour et la nuit : elle si avenante, sociable et lui toujours plus discret et en retrait. Ils se complétaient parfaitement et cela faisait la force de leur relation. Ils se stoppèrent après avoir monté une marche - du moins ce qui lui semblait être une marche - et le tissu glissa sur son visage. Ses paupières se soulevèrent par simple réflexe. Devant elle, se dressait une bâtisse assez ancienne d'un style qui lui plaisait bien. L'architecture était de type édouardien, elle saurait le reconnaître sans le moindre soucis. « Frank... qu'est-ce que... » Elle n'était pas certaine de comprendre pourquoi ils se trouvaient ici. Bien entendu, elle se doutait qu'il ne l'avait pas amenée jusqu'ici pour rien. Il y avait un sens à tout cela. Son cœur manqua quelques battements lorsque ses yeux rencontrèrent le regard amusé de Frank. « Ma mère a hérité de cette maison d'un grand oncle, je crois. Comme elle vit avec mon père, elle pensait que cela me serait plus utile qu'à elle. » Il marqua volontairement une pause pour la faire languir. Elle s'entendait bien avec Augusta Longbottom. Celle-ci s'était montrée curieuse et réticente à leur première rencontre. Elle lui avait fait presque passer un interrogatoire. Mais, Alice ne s'était pas laissée démonter comme ça, loin de là cette idée. Sara l'avait encouragée à se battre et à se montrer naturelle. "Elle ne pourra que t'adorer lorsqu'elle découvrira tous tes talents" Qu'elle lui avait dit avec joie. Les Longbottom étaient une famille unie et adorable. Presque de suite, Alice avait voulu en faire partie. « Elle pourrait être à nous, si tu le désires. » Elle esquissa un large sourire et se rapprocha de lui pour l'entourer de ses bras. Elle voyait déjà sa vie avec lui, dans ce village qu'elle ne connaissait pas. Il pouvait lui demander de s'enterrer au fin fond de la cambrousse, elle lui dirait oui de toute façon. Elle l'aimait profondément et pleinement. « Pourrais-tu me faire une petite visite guidée ? »  C'était une réponse positive à sa proposition. Il le savait. Ça se voyait dans ses yeux. Il glissa ses doigts dans une de ses mains et l’entraîna à l'intérieur de la maison. Comme beaucoup d'autres résidences de ce type, il y avait deux étages, dont le dernier était surtout un grenier. Le rez de chaussé comportait quelques pièces assez vastes que Alice aimait bien. La cuisine était assez petite, mais cela importait, tant que l'on pouvait préparer de quoi manger et ranger les produits alimentaires, ça allait très bien. Ils ouvrirent une porte arrière et tombèrent sur un grand jardin. Celui-ci lui rappelait étrangement son enfance. Alice lâcha la main de Frank et marcha un peu dans le jardin pour mesurer l'espace. Elle imagina alors deux petits garçons se courir après et une petite fille faire de la balançoire. Elle n'avait jamais caché son désir de mettre au monde quelques enfants malgré les difficultés de son apprentissage qui l'attendaient et la guerre qui faisait rage. Les Death Eaters ne l'empêcheraient en aucune façon de mener une vie de famille. Elle n'éprouvait pas l'envie d'attendre la fin d'une guerre qui n'arriverait peut-être que dans cinq ans. Travail et famille, les deux ne l'effrayaient pas. Loin de là. « Ce sera parfait pour élever des enfants. » Dit-elle simplement avant de parcourir les quelques mètres qui la séparaient de Frank. Il sembla hésiter quelques secondes et la prit rapidement dans ses bras.  « Dois-je comprendre que tu aimerais devenir Mrs Longbottom ? » Il en paraissait presque surpris. « Oui, j'adorerais. » Reconnut-elle sans détour. La guerre, leur apprentissage pour devenir auror et les réunions de l'order of phoenix pouvaient bien attendre une journée de plus n'est-ce pas ?



1985 - Upper Flagley
BOUM ! Le bruit résonna dans toute la maison. Encore un sortilège manqué. Une énième explosion. Frank accourut dans la salle à manger où il découvrit son épouse à genoux par terre pleurnichant. En évitant les bouts de verre parsemant le sol, il s'accroupit devant elle et écarta quelques mèches avant de pouvoir mettre ses deux mains sur ses jours. « Qu'est-ce qui s'est passé Alice ? » Il ne fallait pas être un génie pour comprendre. Mais il voulait l'entendre, connaître la version de sa femme. Elle remua légèrement sous la pression des doigts de Frank sur sa peau. Elle ferma les yeux pour éviter son regard, renifla, inspira profondément pour se donner de la consistance. Elle ne supportait plus sa nouvelle condition. Incapable de contrôler ta magie et protéger ta famille. Les mots sonnaient dans son esprit comme le refrain d'une chanson désagréable. Dès qu'elle échouait, ils lui revenaient en mémoire. Mute. Cela l'empêchait de dormir la nuit, de vivre même. Mais elle n'arrivait pas à concevoir son existence sans son mari et son fils. Si elle partait, elle ne survivrait pas longtemps. Elle causerait du tord à quelqu'un ou se mettrait tout simplement en danger. Peut-être même se tuerait-elle. Et elle rendrait que la tâche du ministry plus facile. Elle avait songé à rester à Hogwarts parmi les autres Mutes. Mais Frank l'avait convaincue que Neville pouvait pas grandir en voyant sa mère par intermittence. Alors, elle essayait de se rendre utile. « Je voulais faire léviter un vase, mais... » Elle avala sa salive. Elle devait être forte pour sa famille, pour les autres qui l'entouraient, pour elle-même. Elle n'avait pas le droit de se laisser aller et devenir un zombie. « Ça devrait aller, je crois. » Pas du tout en fait, mais elle allait devoir faire avec et garder espoir. Elle se mit sur ses pieds, s'essuya le visage et se recoiffa à la hâte. « Ce serait peut-être bien de retourner à Hogwarts pour des séances avec un médicomage. » Mélusine y passait beaucoup de temps et s'occupait des Mutes présents là-bas. Elle venait ici aussi pour veiller sur elle quand Frank s'absentait pour son travail. Quand ni l'un ni l'autre ne pouvait être là, Augusta, sa belle mère, répondait présente à l'appel. Elle lui remontait le moral, l'encourageait à avancer et à développer ses autres capacités non magiques. On avait reconnu à Alice des talents en stratégie magique. Peut-être pourrait-elle aider à monter les plans de batailles pour l'ordre, leur donner des conseils. Mais plus que tout, elle voulait essayer de se rappeler et ainsi fournir des éléments aux médicomages pour trouver un moyen à apaiser la douleur des autres Mutes. Elle voulait des réponses et elle ne les obtiendrait qu'en rencontrant un médicomage compétent. Pour l'instant, elle ne se sentait pas suffisamment stable émotionnellement pour se trouver une nouvelle voie. « Maman ? » Elle tourna brusquement la tête pour voir son adorable garçon sur seuil de la porte. Neville : son trésor, l'une des pièces maîtresses de sa vie. Elle avança vers lui et baissa devant lui pour le serrer contre son cœur. Il se laissa faire. C'était un enfant tranquille, qui aimait la présence de sa mère, mais aussi de son père. Il avait souffert des deux semaines de sa disparition. Il ne comprenait pas vraiment. Il posait des questions des fois. Et on lui répondait tant que bien que mal. « Tout va bien Willy. Tu veux que je te lises une histoire pour t'endormir ? C'est l'heure de la sieste, il me semble. » Il hocha la tête plus que ravi de l'idée. Il aimait les contes de Beedle le Barde, mais aussi des aventures plus moldues comme celle de Ronbinson Crusoe. « Monte dans ta chambre, je dois juste ramasser ça avant de... » Mais Frank la coupa dans son élan en posant une main sur son épaule. « Non, je m'en occupe. Passe un peu de temps avec notre fils. » Malgré toutes ces années, il continuait de se montrer attentionné serviable. Elle se rendait bien compte que depuis son retour à la maison, il ne la lâchait plus d'une semelle. Il se considérait responsable de son état. Elle se contenta d'un sourire. « Tu peux me lire Le Sorcier et la Marmite sauteuse ? » Oui, pour eux, elle tiendrait le coup. Elle continuerait de sourire et de raconter des histoires. Elle apprendrait à cacher ses sentiments au mieux, à garder ses incertitudes, ses doutes et ses peurs pour elle. Elle maîtrisera ses émotions pour éviter les accidents. Elle se contrôlera mieux à l'avenir. Ils étaient son cœur, son soleil et sa vie. Elle fera ça pour eux.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 40
Crédit(s) : Cristalline (avatar) Collinsgifs
Célébrité : Lily Collins
Enrôlé(e) depuis le : 27/05/2017
Camp : Malgré les embûches et les menaces qui pèsent sur elle, Alice reste fidèle à l'order.
Age du Personnage : Vingt cinq ans, le quart de siècle.
Particularité : Sa magie ne lui obeit plus. Elle est instable et décadente. Autrement dit, elle est une mute.
Patronus : Diffus, presque invisible, juste bon à effrayer un détraqueur.
Epouvantard : Le corps frêle et inanimé de Neville. Une mort subite due à sa magie instable.
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Sam 27 Mai - 16:14

Listings
#feignasses
On y est, c'est la fin ! Ce petit post nous aidera à vous placer dans les différents listings, ainsi, vous n'aurez pas à vous casser la tête et à chercher où vous recenser !  

Code:
<x>Lily Collins</x> ❧ Alice Longbottom

Code:
<x>Sang Pur</x> ❧ Longbottom Alice (<a href="http://morning-sun.forumactif.be/u16">+</a>)

Code:
<x>Patronus non corporel/inexistant</x> ❧ Alice Longbottom

Code:
<x>Longbottom, Alice</x> ❧ Son fils mort par sa faute

Code:
<x>1 janvier 1960 </x> ❧ Alice Longbottom

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 577
Gallions : 590
Crédit(s) : Avatars : Aeryn & Fenrir • Signature : BEYLIN (Bazzart) • Avatar fiche : Freesia (Bazzart)
Disponibilité RP : Bellatrix Black • Ravenna Potter • Cassim Shafiq • Andromeda Tonks • Nathanaël de Valmont • Regulus Black — 0/6
Célébrité : Emily Blunt
Enrôlé(e) depuis le : 05/02/2016
Camp : Order of the Phoenix — Depuis presque 3 ans, depuis qu'elle a fui les méthodes du Ministry et qu'elle a décidé de prendre part à cette guerre qui la touche malgré tout.
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Psychométrie — Elle a une maitrise avancée de ce don qu'elle considère pourtant plus comme une malédiction.
Baguette : Tout droit sortie d'une manufacture française, la baguette de Mélusine, taillée dans du bois de Cèdre, mesure 29,8 cm et renferme en son coeur un Cristallin de Basilic. Fine et semi-flexible, elle a tout d'une extension parfaite.
Patronus : Une Hermine Blanche — Lointain souvenir d'une rencontre fugace lors d'une nuit d'Hiver dans les Vosges. Plus tard, elle apprit qu'il s'agissait de l'animagus de son frère aîné.
Epouvantard : Feu son mari, revenant d'outre-tombe en Death Eater pour prendre ce fils « impur » qui n’est pas sien.
Champ Libre : my Storymy Links

ID Card
RP bilingue : Les dialogues, au moins, pour le RP complet, à voir.
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Sam 27 Mai - 18:29

Hannnnnn, te voilà ! pff
Je suis contente de te retrouver sur un forum. i have a pen

Bon courage pour ta fiche, et surtout n'hésite pas, tu sais où me trouver si besoin. l'auréole et tout


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Parchemins : 145
Gallions : 113
Crédit(s) : balaclava (av).
Disponibilité RP : 3/3 libres.
Célébrité : max.
Enrôlé(e) depuis le : 07/04/2017
Camp : le serpent sur le bras, la cape noire qu'on piétine, le masque qui rouille.
Age du Personnage : 31 yo.
Particularité : aucune.
Baguette : une trentaine de centimètres, bois de cerisier, poil de demiguise.
Patronus : l'araignée qui tisse sa toile, fils d'argent, prison d'or bleu.
Epouvantard : la couronne fond et les têtes princières tombent. une voix retentit, dit que c'est fini. c'est des sacrifices en vain, le désespoir d'une vie, les cendres d'un manoir et les os d'une famille. la sienne.

ID Card
RP bilingue : Anglais : Juste les dialogues / Texte complet / Aucun des deux
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Sam 27 Mai - 18:42

Lily c'te princesse les yeux du chat pot
Alice je l'aime tellement, j'suis trop happy de la voir tentée aussi vite et j'ai trop hâte de te lire non c'est plus levi
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche !
à la moindre question n'hésite pas hein pff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 112
Gallions : 105
Crédit(s) : @killer from a gang (ava)
Célébrité : sophie turner.
Enrôlé(e) depuis le : 04/05/2017
Camp : l'ordre du phoenix, fera renaître le monde de ses cendres.
Age du Personnage : vingt-cinq années qui fleurissent dans son coeur et dévoilent leurs pétales dorés.
Particularité : rien qu'une simple sorcière à la crinière de feu et aux yeux d'une clarté étourdissante.
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Sam 27 Mai - 19:59

Alice avec Lily mon dieu l'amour le vrai l'amour le vrai  
Quels fabuleux choix, il va falloir que l'on parle lien toute les deux, parce que entre Lily et elle, il n'y a pas le choix mooh trop chou mooh trop chou
En tous cas, j'ai hâte de voir ce que tu vas nous écrire de beau, et surtout, bienvenue par ici ma belle I love you


down down to hell
it is raining
down to your heart, it is raging like a storm. tell me your reasons, your silence is to love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 159
Gallions : 180
Crédit(s) : Eden Memories
Disponibilité RP : Mélusine de Valmont ; Narcissa Malfoy ; Decima Carrow ; Ravenna Potter ; Eleanor Glenmore (0/5)
Célébrité : Eva Green
Enrôlé(e) depuis le : 16/02/2016
Camp : A snake biting its own tail, she wants to save the magical world from itself, no matter the means to do so or the consequences.
Age du Personnage : 34 yo
Particularité : Legilimens and Occlumens, she's mentally ill, result of an explosion of unrestrained magic when she was younger. She is the patient zero, first of the Mutes, the only one who remembers.
Baguette : Walnut, 12 3/4'' long, dragon heartstring core, unyielding. Her wand is an unwanted ally, it doesn't obey her, doesn't want to, but she is utterly lost without it.
Patronus : Her magic is too unstable to produce any kind of patronus, and even if she could, her mind is too broken to find the will or the power.
Epouvantard : A small, white room. A bed. Restrains. Needles and the hum of electricity. People watching her. Every night she's there again, in her dreams, until she wakes up screaming. She doesn't sleep anymore.
Champ Libre : Life's Story
Family, Friends & Others



ID Card
RP bilingue : Dialogues only or full text, no matter.
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Dim 28 Mai - 10:57

l'amour le vrai omgomgomg
Comment ça me fait trop plaisir de te retrouver ici folle eh

J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire la totale

(N'oublie pas le RP-Test avant de commencer ta fiche, même si je sais que ce ne sera qu'une formalité )

l'amour fou


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 60
Gallions : 92
Crédit(s) : Eriam
Disponibilité RP : 3/3
Célébrité : Katie McGrath
Enrôlé(e) depuis le : 22/04/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : 32 ans
Particularité : Aucune
Baguette : 28,5 centimètres - Plutôt rigide - Bois d'aubépine avec en son cœur du ventricule de dragon
Patronus : Un chevreuil
Epouvantard : Sa sœur, Bellatrix
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Dim 28 Mai - 11:33

Alice ! ouaaais folle eh omgomgomg Très contente de voir ce perso tenté, bienvenue parmi nous et au plaisir de définir notre lien prochainement je t'en envoie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 40
Crédit(s) : Cristalline (avatar) Collinsgifs
Célébrité : Lily Collins
Enrôlé(e) depuis le : 27/05/2017
Camp : Malgré les embûches et les menaces qui pèsent sur elle, Alice reste fidèle à l'order.
Age du Personnage : Vingt cinq ans, le quart de siècle.
Particularité : Sa magie ne lui obeit plus. Elle est instable et décadente. Autrement dit, elle est une mute.
Patronus : Diffus, presque invisible, juste bon à effrayer un détraqueur.
Epouvantard : Le corps frêle et inanimé de Neville. Une mort subite due à sa magie instable.
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Dim 28 Mai - 23:50

Merci à tous ! mooh trop chou Vous êtes gentils.

Bon, je fais mon test rp demain finalement. J'arrive à rien ce soir trop c'est trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 41
Gallions : 64
Crédit(s) : Avatar par Dreamy, gifs de la signature par dailyzoeydeutch (tumblr)
Célébrité : Zoey Deutch
Enrôlé(e) depuis le : 23/05/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : 24 ans
Particularité : Aucune
Baguette : Faite de bois de frêne, elle contient un crin de licorne et mesure 26,5 centimètres.
Patronus : Il prend la forme d’un castor, cet animal si travaillant qui la représente bien.
Epouvantard : Des tonnes de sorciers blessés ou malades, qu’elle n’arrive pas à soigner.

ID Card
RP bilingue : Le texte complet ou seulement les dialogues, comme vous voulez!
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Mar 30 Mai - 16:38

ALICE OMFG!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Jot'aime déjà!
Bienvenue allez dis oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 40
Crédit(s) : Cristalline (avatar) Collinsgifs
Célébrité : Lily Collins
Enrôlé(e) depuis le : 27/05/2017
Camp : Malgré les embûches et les menaces qui pèsent sur elle, Alice reste fidèle à l'order.
Age du Personnage : Vingt cinq ans, le quart de siècle.
Particularité : Sa magie ne lui obeit plus. Elle est instable et décadente. Autrement dit, elle est une mute.
Patronus : Diffus, presque invisible, juste bon à effrayer un détraqueur.
Epouvantard : Le corps frêle et inanimé de Neville. Une mort subite due à sa magie instable.
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Mar 30 Mai - 17:16

Oh merci Gabriella !!! Et Zoey en plus, tu es toute belle toi l'amour le vrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 145
Gallions : 113
Crédit(s) : balaclava (av).
Disponibilité RP : 3/3 libres.
Célébrité : max.
Enrôlé(e) depuis le : 07/04/2017
Camp : le serpent sur le bras, la cape noire qu'on piétine, le masque qui rouille.
Age du Personnage : 31 yo.
Particularité : aucune.
Baguette : une trentaine de centimètres, bois de cerisier, poil de demiguise.
Patronus : l'araignée qui tisse sa toile, fils d'argent, prison d'or bleu.
Epouvantard : la couronne fond et les têtes princières tombent. une voix retentit, dit que c'est fini. c'est des sacrifices en vain, le désespoir d'une vie, les cendres d'un manoir et les os d'une famille. la sienne.

ID Card
RP bilingue : Anglais : Juste les dialogues / Texte complet / Aucun des deux
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   Ven 2 Juin - 23:05

Well Done
You're one of us now
c'était long mais c'était bien sisi c'était très très bien sisi
t'as une plume toute douce et un style très agréable à lire, c'est tout doux les yeux du chat pot
et j'aime Alice trop c'est trop et Frank trop c'est trop et Neville trop c'est trop
j'crois que vous êtes ma famille fav, vraiment attends je réfléchis
en tout cas je te valide avec grand plaisir l'amour le vrai bon jeu parmi nous petit et rose
Bienvenue à toi ! c'est la joie

   Maintenant que tu fais partie intégrante de notre petit monde, nous t'invitons à ouvrir quelques sujets afin de commencer (ou de continuer) à t’intégrer à notre communauté.  Quelques petites pistes : tu peux ouvrir ta fiche de Liens & RPs, ta Volière et ta Pensine, si tu le souhaites et même t'essayer à notre Roulette Russe du RP si t'es pas trop froussard(e).  
   Oh ! Et surtout, PENSE BIEN A REMPLIR TON PROFIL et ton ID CARD !  Sinon, on t'coupe les poils de nez.

   Allez, on te fiche la paix !  *voix d'hôtesse de l'air* La Compagnie 'Morning Sun' espère que vous avez passé une bonne validation parmi nous et est impatiente de vous accueillir de nouveau sur ses Lignes.  /PAN/

   
Votre Staff bien dévoué.  
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Longbottom + Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice • I spent my life climbing, hiding, and fighting for what I want. (06/01)
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Jasper & Alice Forever
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morning Sun :: Ministerial Registers :: Personnal Records :: Witches & Wizards-
Sauter vers:  
TOP SITES

NOS PARTENAIRES