Partagez | 
 

 Cassim Shafiq - The world is made of closed doors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 54
Crédit(s) : Rebloggy
Disponibilité RP : Dispo
Célébrité : Rami Malek
Enrôlé(e) depuis le : 28/05/2017
Camp : Neutre
Age du Personnage : 32 ans
Particularité : Cracmol
Baguette : Aucune
Patronus : Aucun
Epouvantard : L'obscurité la plus totale et quatre murs qui l'entourent, l'enserrent, l'étouffent.

ID Card
RP bilingue : Anglais : Texte complet
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 0:44

Cassim Shafiq
I think there's a flaw in my code
Pseudo/Prénom • Cass ; Âge/Lieu de résidence • 23 ans/France; Fréquence de connexion • Un peu tous les jours ; Nature du Personnage •Inventé ; Crédit • Rebloggy ; Comment avez-vous trouvé le forum ? Sur PRD; Que pensez-vous du forum ? Je trouve le contexte sympa et original c:. Et le design est vraiment nice aussi  mooh trop chou . En plus, le staff a l'air très réactif et cool, donc voilà  l'insupportable  ; Un mot pour la fin ? J'introduis le premier Cracmol du forum, yaaay  donnez moi un A .
Nom • Shafiq ; Prénom • Cassim ; Date de naissance • 10 février 1953 ; Lieu de naissance • Le Manoir Shafiq ; Statut sanguin • Cracmol ; Maison à Hogwarts • Il n'est pas allé à Poudlard. Néanmoins, il suppose qu'il serait probablement un Serpentard ou un Serdaigle, les seules maisons qui lui correspondent à peu près... ; Patronus • Il ne peut pas en produire. ; Epouvantard • L'obscurité la plus totale et quatre murs qui l'entourent, l'enserrent, l'étouffent. ; Amortentia • Chocolat noir, camomille et parchemin usé. ; Allégeance • Il ne fait partie d'aucun camp, estimant qu'il n'a rien à défendre chez l'un ou chez l'autre. Pourquoi risquer sa vie pour des gens qui, en majorité, souhaiteraient que ceux et celles comme lui disparaissent purement et simplement ? ; Profession • Vendeur chez Fleury & Botts ; Baguette • Il n'en possède pas. A quoi cela lui serait utile, de toute manière ? ; Particularité • Aucune

Neutrals

Rami Malek
 
Intelligent, Egocentrique, Rusé, Hypersensible, Eloquent, Manipulateur, Zélé, Cynique, Résilient, Violent

Que pensez-vous de l’existence des Mutes ? (minimum 5 lignes)

Je ne vais pas dire que j'éprouve de la compassion pour eux, car ce sentiment m'est globalement étranger. Mais je suppose que je les... comprends. Je sais ce que c'est que de sentir que le monde entier rejette votre existence, craint de vous subir, ne souhaiterait rien de moins que de vous voir disparaître complètement.

Combien de fois ai-je entendu quelqu'un dire qu'ils auraient préféré se tuer plutôt que d'être cracmol ? Combien de fois ai-je entendu des gens murmurer sur mon passage, avec ce regard en coin qu'on lancerait à une bête curieuse ? Combien de fois ai-je été traité comme un animal... non, pire encore, tout simplement parce que je ne suis pas comme eux ?

D'une certaine façon, j'ai l'impression que c'est un juste retour des choses. Voir ces sorciers terrifiés à l'idée de perdre le contrôle de leur précieuse magie a quelque chose de profondément caustique.

On aurait pu espérer que cela leur enseignerait de traiter les gens différents avec un peu plus de considération, étant donné qu'ils peuvent tous potentiellement perdre cette normalité qui leur est si chère. Ce n'est pas le cas. Ils les parquent. Ils les étudient comme des bêtes. Ils les évitent comme la peste.

Soupir... Ils n'apprendront donc jamais rien...

Êtes-vous inquiété par la guerre faisant rage entre l’Order of the Phoenix et les Death Eaters ? (minimum 5 lignes)  

Je ne vais pas mentir : je n'en ai pas grand-chose à faire. Je ne me sens pas impliqué. Aucun de ces camps n'a quelque chose à m'apporter. Les Mangemorts souhaitent ma disparition, le soi-disant camp de la lumière tolère à peine ma présence. Ou bien caché. Dans le monde moldu ou occupant un métier peu valorisant. J'ai bien vu la place qu'on nous attribuait à Poudlard. Concierge ? Moi ? Sans façons.

Je ne me bats pas pour les autres. Personne n'a jamais rien fait pour moi, je ne suis pas assez stupide pour me sacrifier pour une cause qui ne me concerne pas et qui ne m'apportera rien. Je laisse ce soin aux Gryffondors et autres chevaliers blancs. Moi, tout ce que je veux, c'est survivre. Et qu'on me fiche une paix royale.

C'est vraiment trop demander ?


Que pensez-vous de la mort de Voldemort, avez-vous été affecté par cette dernière ? (minimum 5 lignes)

Le meurtrier est mort, vive le meurtrier ! Très sincèrement, je me fiche qu'UN mage noir ne soit plus de ce monde, aussi puissant ait-il pu être. Ca n'efface pas tous les autres sorciers qui veulent ma mort, ma mise en esclavage ou ma disparition. Voldemort est... mort. Fantastique. Et moi, qu'est-ce que ça m'apporte exactement ?

Est-ce que ma famille s'est subitement mise à m'aimer et à me respecter ? Est-ce que je peux enfin espérer occuper des métiers traditionnellement réservés aux sorciers ? Est-ce que Poudlard va m'ouvrir ses portes et m'offrir une éducation largement méritée ? Non. Non, le monde m'est toujours aussi fermé, quand bien même Monsieur "Without a Nose" mange les pissenlits par la racine.

Alors, excusez-moi, mais je n'ai pas spécialement envie de me réjouir de cet événément. Pas plus que de m'en inquiéter davantage. Avant ou après cette mort, mon existence était et reste toujours aussi peu désirée...

Connaissez-vous les Ouroboros, que pensez-vous de leur action ? (pas de minimum de lignes)

Tout ce que je sais de cette secte à la noix, c'est que mon frère cadet, Adham, le parfait petit Adham, en fait partie et qu'ils sont des Mangemorts qui portent un autre nom. Je n'ai pas cherché à en apprendre plus. Ca ne me concerne pas. Si j'étais sorcier ou muté, je suppose que j'aurais aimé en savoir davantage, peut-être même faire partie de ce groupe...

Mais vous savez, à moins qu'un "Comité pour la revalorisation des Cracmols" soit un jour mis en place, il y a peu de chances que je fasse partie d'une quelconque organisation et que je donne de mon temps pour quelque chose qui ne me bénéficiera pas. Peu importe que mon frangin ait jugé que la famille Shafiq pouvait s'y impliquer. Moi, je me suis désolidarisé de ces types qui m'ont traité comme de la mauvaise pousse et je fais mon chemin.

On verra bien de quoi les choses sont faites. Les Ourobouros ne sont que des types en plus qui détestent les gens comme moi. Je commence à avoir l'habitude...

Pensez-vous que l’action du Ministry est appropriée pour traiter des crises en cours ? (minimum 5 lignes)

Appropriée ? Laissez-moi rire ! Ils traitent les Mutés pire encore que nous, les Cracmols et, très sincèrement, je ne pensais pas que cela soit possible. Au moins, nous ne sommes pas parqués dans des villages comme des bêtes dans un zoo. Même s'ils nous catapultent généralement vers le monde moldu, comme on se débarrasserait de la poussière sous le tapis...

Je suppose que certains sorciers trouvent leur compte dans leurs actions et leurs décisions, mais voilà : je ne suis pas un sorcier. Je n'ai pas de jolie baguette à agiter et je suis discriminé pour ça.

Je pourrai être le meilleur joueur d'échecs du monde magique (et je le suis probablement. J'ai simplement été rejeté de tous les tournois à cause de mon sang et je n'ai pas eu l'occasion de prouver ma valeur), on me considérerait toujours comme une espèce de cafard répugnant. On me traite comme de la vermine et le gouvernement ne fait rien pour les gens comme nous.

Alors, non, je ne soutiens pas le Ministère. En aucun cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 54
Crédit(s) : Rebloggy
Disponibilité RP : Dispo
Célébrité : Rami Malek
Enrôlé(e) depuis le : 28/05/2017
Camp : Neutre
Age du Personnage : 32 ans
Particularité : Cracmol
Baguette : Aucune
Patronus : Aucun
Epouvantard : L'obscurité la plus totale et quatre murs qui l'entourent, l'enserrent, l'étouffent.

ID Card
RP bilingue : Anglais : Texte complet
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 0:47

Squid one day, Squid always
The Moth don't care when he sees the flame

   
04 octobre 1962 :

Sombre. Il faisait si sombre. Submergé par l'obscurité, Cassim cédait à la panique. Il frappa, frappa contre la porte du placard dans lequel il avait été enfermé, en vain. Il était enfermé. Prisonnier des ténèbres. Jusqu'à ce que sa magie accidentelle ne s'active enfin.

Les Shafiq étaient généralement précoces, dans leurs premières manifestations de sorcellerie. Mais Cassim était une exception. A neuf ans, il n'avait toujours fait preuve d'aucun pouvoir, d'aucune puissance. Sa famille refusait d'accepter l'impensable et ses membres étaient prêts à tout pour s'assurer que Cassim n'était pas un vulgaire... Cracmol.

La magie accidentelle se déclenchait généralement après une forte émotion. Colère, peur, désespoir... Aujourd'hui, c'était par la terreur qu'ils espéraient faire de l'aîné de la famille un véritable sorcier. Une terreur qui lui nouait la gorge, remplissait ses yeux de larmes, le poussait à taper le bois de la porte jusqu'à se faire saigner... Mais qui n'activait nulle magie. Nul pouvoir.

Cassim étouffait. Son esprit s'inventait des créatures horrifiques, des monstres dissimulés dans l'obscurité. Il grattait la porte, la tambourinait, mais il était pris au piège. Incapable de sortir. Ce fut un elfe de maison qui le libéra de son tourment, après une après-midi entière passée dans ce placard.

Il ne pouvait plus marcher seul. Parvenait à peine à former une pensée cohérente. La terreur était là, enserrant son coeur, son être... Mais pas de sorcellerie. Pas de magie. Rien. Rien de tout cela.

1er septembre 1964

C'était l'effervescence à King's cross. Les sorciers, mêlés aux moldus, se dirigeaient vers la gare 9 3/4, trop heureux de pouvoir enfin rejoindre le Poudlard Express. L'année scolaire allait commencer dans la célèbre école de magie. Et elle se poursuivrait sans lui.

Cassim ne comprenait pas pourquoi son père l'avait conduit ici. Il n'avait pas reçu la lettre. Un médicomage l'avait officiellement déclaré en tant que Cracmol. Il n'avait aucun pouvoir magique et n'en aurait jamais. Et pourtant, il était ici, sur le quai de la gare, observant la locomotive fumante aux couleurs iconiques.

La main de son père broyait la sienne. Cassim grimaça, laissant échapper une plainte aiguë. Cette dernière mourut dans sa gorge lorsque le regard de Mr Shafiq se planta dans le sien, inquisiteur, menaçant.

Cassim était effrayé par son père. Une peur mêlée d'admiration pour un géniteur qui n'avait jamais manifesté la moindre affection envers son fils "défectueux", comme il le qualifiait régulièrement. Il éleva la voix, poussant le garçon à se recroqueviller sur lui-même :

"C'est ta dernière chance. Ta dernière chance de prouver que tu vaux quelque chose. Ce train va partir. Avec ou sans toi."

Mr Shafiq broya les doigts de son fils dans sa poigne solide. Des larmes perlèrent sur les joues du petit garçon, qui ne savait que répondre aux attentes impossibles de son père. Il n'était pas un sorcier. Il n'y avait pas une once de magie en lui.

Pourtant, il souhaitait pouvoir en faire preuve de toutes ses forces. Il aurait tout donné pour être un sorcier et faire la fierté de ses parents, comme son frère cadet. Mais ce n'était pas le cas. Et, aujourd'hui, il en était plus que jamais conscient.

Mr Shafiq observa longuement son fils, attendant qu'un miracle se produise, qu'un épisode de magie accidentelle se déclenche. Mais le train partit et il ne s'était rien passé. Le Poudlard Express avait quitté le quai sans Cassim Shafiq à son bord. Jamais le jeune Cracmol ne mettrait le pied à Poudlard...

10 février 1965

Cassim a douze ans. C'est son anniversaire, le jour supposé célébrer sa naissance, et pourtant, c'est une journée comme une autre pour la honte de la famille Shafiq, la manifestation même de la malédiction qui les affligeait depuis des générations.

Le jeune garçon se tue à la tâche, désireux de briller aux yeux de ses parents. Traité comme un elfe de maison, il a pris le parti de devenir le meilleur d'entre eux et de se révéler utile à sa famille. Au fond de lui, il ne cesse d'espérer qu'ils finiront par l'aimer.

S'il travaille plus dur... S'il fait preuve d'obéissance, de soumission, alors, peut-être que... peut-être qu'ils finiront par l'accepter. Cassim a douze ans, aujourd'hui. Mais il n'ose le rappeler à personne. Il n'est pas stupide. Cassim se doute bien qu'ils n'ont pas oublié. Il... Il ne l'a simplement pas mérité, voilà tout.

Plus de zèle. Plus de motivation. Se donner, toujours plus, pour sa famille, pour ses parents. Pour être aimé, enfin. Lors des rares pauses qu'il s'accorde, Cassim est plongé dans un livre sur les échecs. Il ne sera jamais un grand sorcier. Mais peut-être pourrait-il briller dans un autre domaine...

1er septembre 1968

Ce n'était pas la première fois que Cassim se retrouvait sur le quai 9 3/4. Il n'avait rien oublié de ce fameux endroit, se rappelant même de l'odeur si particulière de la fumée de la locomotive. A cette époque, son père l'y avait conduit en guise de dernière chance, espérant qu'il se déciderait enfin à manifester sa magie.

Aujourd'hui, c'était un autre Shafiq qui allait monter dans le train. Un autre Shafiq qui allait se rendre à Poudlard et devenir un sorcier respectable. Cassim fixait son frère sans le voir, l'imaginant dans ce château qu'il ne pourrait jamais visiter. Adham pourrait pratiquer la magie, voler, peut-être même faire partie de l'équipe de Quidditch.

Il serait réparti dans une maison et, pour les sept années à venir, suivrait sa scolarité à Poudlard, pour en ressortir en sorcier brillant et prêt à prouver sa valeur. Et lui... Lui demeurerait un pariah. Un Cracmol.

Cassim avait quinze ans. Un autre anniversaire que personne, à l'exception des elfes de maison, n'avait fêté avec lui. Il avait renoncé à l'amour de sa famille, à leur considération. A quoi bon ? Il n'obtiendrait cette affection qu'en devenant un sorcier et cela lui était impossible.

Les Shafiq avaient leur fils parfait en la personne d'Adham et lui... lui demeurait dans son coin. Lisait ses livres. Jouait aux échecs. Accomplissait ses corvées sans grand enthousiasme. Personne n'attendait rien de lui. Vermine née dans un couffin d'or, Cassim était destiné à sombrer dans l'oubli et les bas fonds de la société.

Aux yeux des siens, aux yeux des sorciers, il ne valait pas mieux que les elfes de maison qui servaient sa famille. Les seuls à avoir témoigné un semblant d'affection envers lui pendant toutes ces années...

20 juillet 1972

Cassim jeta son maigre sac d'affaires aux pieds du lit rouillé de sa chambre, dans l'auberge du chaudron baveur. Il se laissa tomber sur le matelas, grimaçant quand son sommier laissa échapper un grincement suraigu des plus déplaisants.

Voilà. C'était fait. Cassim avait officiellement été renvoyé du Manoir Shafiq. Jusqu'alors, ils avaient toléré sa présence, prétendant faire preuve de générosité alors qu'ils craignaient que de le chasser ne ferait qu'aggraver la malédiction qui pesait déjà sur leurs épaules.

Pour Cassim, tout cela n'était que superstition des temps anciens. Il n'était pas Cracmol à cause d'une quelconque malédiction. Il était simplement né ainsi, voilà tout. Et ses parents n'avaient jamais pu l'accepter. Un fils Cracmol... Une honte pour cette famille Sang-Pur qui se voulait respectable et respectée !

Alors, Cassim avait accompli un coup d'éclat, une action qui, il le savait, lui vaudrait de perdre à jamais sa place, aussi misérable soit-elle, au sein de la famille Shafiq. Un à un, il avait libéré les elfes de maison.

Cela avait été aisé. Il n'y avait rien de plus simple pour un maître que de rendre sa liberté à un elfe. Un vêtement donné et voilà. Tout était réglé. Les suppliques des créatures magiques, habituées à leurs chaînes, n'avaient pas arrêté sa détermination et, très vite, les Shafiq s'étaient retrouvés sans serviteurs.

Cassim aurait voulu attendre et voir leur réaction. Voir la colère décomposer les traits durs de son paternel. Se délecter de l'expression de son frère. Mais il tenait à la vie, aussi difficile puisse-t-elle être. Alors, il était parti sans demander son reste, laissant cet ultime souvenir à sa famille.

Ils l'avaient rejeté toutes ces années ? A leur tour de souffrir. Qu'ils perdent la face. Qu'ils accusent une nouvelle fois leur malédiction. A présent, Cassim s'en lavait les mains. Il vivait sa vie. Et advienne que pourra.

20 août 1975

Chaque année, à cette période-là, c'était la même chose. La même rengaine. Ils vendaient les mêmes livres à des personnes similaires, qui faisaient souvent part de leur excitation. Leur excitation de pouvoir bientôt rentrer à Poudlard...

Cassim s'était habitué aux questions gênantes, aux discussions qui tournaient court. A Fleury & Botts, il était courant pour la clientèle de bavarder joyeusement avec les employés de tout et de rien, entretenant une ambiance chaleureuse et agréable.

Les adultes faisaient part de leur nostalgie, les enfants de leur impatience ou, pour certains, de leur regret que les vacances d'été s'achèvent si vite... Et les mêmes interrogations revenaient. Dans quelle maison étiez-vous ? Quelle était votre matière préférée ? Plutôt bon élève ou graine de voyou ?

Cassim avait cessé de s'excuser de son identité, comme s'il devait toujours demander pardon à ceux qui le croisaient d'avoir eu l'audace de croiser leur chemin. Aujourd'hui, il l'affirmait avec fierté, se délectant de l'expression qu'il lisait sur leurs visages, de l'embarras qui déformait leurs traits.

"Je suis un Cracmol."

Le mot résonnait délicieusement dans sa gorge. Cracmol. Cracmol. Il avait rejeté ce label pendant toutes ces années. Aujourd'hui, il en avait fait son drapeau. Cassim Shafiq était un Cracmol. Et rien ni personne ne pourrait faire de lui ce qu'il n'était pas.

14 avril 1980

Il avait travaillé dur. Si dur pour y arriver. Cassim était un stratège hors pair. Il réfléchissait vite, bien et savait s'adapter à son adversaire. Il avait toutes les chances lors de ce tournoi d'échecs magiques auquel il avait eu l'intention de prendre part. Et pourtant... Pourtant, il n'était que simple spectateur.

Sa candidature avait été rejetée. On avait refusé son inscription, lui riant au nez. Un Cracmol, participer à un tournoi d'échecs sorciers ? Elle était bien bonne, celle-là ! Qu'il retourne plutôt récurer des cachots, au lieu de faire perdre son temps aux gens respectables...

Recroquevillé sur son siège, tremblant de rage, Cassim observait le tournoi se dérouler, ce tournoi auquel il aurait dû prendre part, ce tournoi qu'il aurait dû gagner. Il avait repéré les erreurs de débutants des participants, leur manque de vigilance, de planification... Ils étaient si médiocres. Si pathétiques.

Leurs baguettes ne faisaient pas d'eux des êtres supérieurs. Il les aurait battus à plate couture. Tous. Tous ! Quand le trophée avait été remis, Cassim avait perdu tout contrôle. Il s'était jeté sur le vainqueur, brisant la récompense avant d'être paralysé d'un sortilège habilement jeté.

Il avait remboursé le trophée de sa poche et avait passé quelques jours à Sainte-Mangouste, sous observation. La rage qui l'animait ne l'avait pas quitté, se transformant lentement en une profonde amertume. Il méritait de pouvoir tenter sa chance... Il le méritait bien plus que tous ces imbéciles !

04 octobre 1972

Le 4 octobre était toujours une date particulièrement difficile à vivre. Une journée remplie d'angoisses pour Cassim qui, bien qu'il l'affirmait haut et fort, ne s'était certainement pas affranchi de tout ce que sa famille avait pu lui faire subir pour tenter de faire de lui un sorcier...

Vingt ans auparavant, il avait passé sa première après-midi dans l'obscurité du placard, une punition qui aurait régulièrement lieu pour provoquer sa peur et espérer réveiller chez lui un semblant de magie. En vain, bien évidemment. Un Cracmol terrorisé ne faisait pas un sorcier, malgré toute sa volonté.

Il suffisait que Cassim ferme les yeux pour sentir les murs se refermer sur lui. Sa respiration s'accélérait, devenant sifflante, aiguë. Il ne pouvait que se recroqueviller sur lui-même, oubliant qu'il était libre, qu'il n'était pas prisonnier des ténèbres. A cette date-là, chaque année, sans exception aucune, Cassim cédait à la panique.

Le petit garçon d'autrefois ressurgissait, tremblant de peur, sanglotant de désespoir. Cassim frappait les murs de son appartement, comme s'il cherchait encore et toujours à sortir de ce placard, ce maudit placard. Ses mains se couvraient de son propre sang, ses os craquaient sous la violence de ses coups. Et pourtant, il continuait, encore et encore. Il devait sortir... Il devait sortir !

21 décembre 1984

Elle était paniquée. Terrorisée. La jeune femme fuyait une menace bien réelle, une menace qui s'approchait toujours plus d'elle, sans qu'elle ne puisse lui échapper. Elle avait eu une lueur d'espoir, en voyant l'enseigne de Fleury & Botts. Elle passait souvent dans la boutique et s'était fait connaître et apprécié de tous les employés.

Amoureuse des livres, elle ne se sentait jamais mieux qu'à l'intérieur des rayonnages de la librairie. Aujourd'hui, c'était un refuge qu'elle espérait y trouver. Une cachette, probablement dérisoire, pour la dissimuler de ses poursuivants...

Malgré l'heure tardive, il y avait encore de la lumière dans la boutique. Cassim réparait un livre ancien, avec une délicatesse qu'aucune magie ne saurait jamais égaler. Il avait manqué déchiré la page qu'il tenait entre ses doigts lorsqu'on avait tambouriné à la porte. D'un pas agacé, il était allé ouvrir la porte, ne s'attendant certainement pas à une visite pareille.

"Vous devez me cacher ! Je vous en supplie, vous devez me cacher !"

Elle cherchait à se précipiter à l'intérieur, mais Cassim l'en prévenait, faisant barrage de son corps, craignant qu'elle ne lui pose problème. Il tenait à son emploi et n'avait pas l'intention de le perdre à cause de qui que ce soit. La jeune femme, épuisée, s'effondra en larmes :

"Je vous en supplie... Pitié..."

Cassim détourna son regard d'elle, apercevant enfin ceux qui la chassaient. Son sang se glaça dans ses veines. Et il prit une décision qu'il ne se pardonnerait jamais vraiment. Poussant la jeune femme à l'extérieur, il referma la porte à double tour, se recroquevillant contre cette dernière.

Il pressa ses mains contre ses oreilles, refusant d'accepter ce qui venait de se passer. Ce n'était pas difficile à comprendre. Elle était une mutée, cherchant à conserver sa liberté. Et eux étaient là pour faire respecter la loi, aussi injuste soit-elle.

Cassim n'était pas un héros. Il ne pouvait pas se battre pour une cause qui n'était pas la sienne. Qu'aurait-il pu faire, de toute manière ? D'un coup de baguette, ils l'auraient incapacité ou, pire encore, tué. Cassim aurait fini ses jours à Azkaban. Et pour qui ? Une femme qu'il connaissait à peine ?

Il tentait de se convaincre du bien fondé de ses actions. Mais les ongles qu'il plantait dans sa peau exprimaient clairement la culpabilité qui lui rongeait l'âme et qui le tourmentait aujourd'hui encore...

06 février 1985

La fumée de sa cigarette s'élevait dans les airs. Cassim prit une profonde bouffée, se tuant à petit feu sans le réaliser complètement. Pas de doute, les moldus savaient produire de sacrés choses... Cassim n'avait jamais fait partie de leur monde, condamné à être un pariah parmi les sorciers par sa propre famille, mais il y avait fait de petites excursions ici et là.

Leur ignorance avait de quoi faire envie. Ils ne savaient rien des menaces qui pesaient sur eux et sur l'ensemble de la communauté anglaise. Ils ignoraient tout de la société magique et de ses discriminations. Ils vivaient leur vie, sans se demander un seul instant si leur enfant allait développer ou non un pouvoir quelconque.

De temps à autre, Cassim s'imaginait une vie auprès d'une famille aimante, une famille moldue. Peut-être serait-il réellement devenu champion d'échecs...

Son frère serait venu l'admirer lors des tournois, retenant difficilement ses exclamations triomphantes alors que Cassim réussissait un coup particulièrement retors. Son père aurait hoché fièrement la tête, reconnaissant l'intelligence de son fils. Et sa mère, paix à son âme, aurait serré le vainqueur dans ses bras, si heureuse d'avoir un petit champion dans sa famille.

Mais Cassim n'était pas moldu, pas plus que sa famille. Il était un Cracmol. Aux yeux de la société, cela faisait de lui un moins que rien. Il tentait d'arborer ce label avec fierté. Mais parfois, la lassitude se révélait, laissant place à l'amertume qui habitait son être depuis toutes ces années.

Valait-il réellement quelque chose ? N'avaient-ils pas raison, au fond ? Qu'avait-il accompli, durant toutes ces années ? Tout ce qu'il avait réussi à faire, c'était à condamner une pauvre femme à une vie recluse loin des sorciers "normaux"...

Son regard se baissa brièvement, contemplant le vide qui s'étalait sous la fenêtre de son petit appartement, situé au dernier étage de l'immeuble dans lequel il résidait. Un saut, un simple saut et tout serait fini. Personne ne le pleurerait, de toute manière.

Pourtant, malgré les pensées qui le tourmentaient, Cassim ne renonçait pas à la vie. Il avait une raison de continuer... Et c'était le plaisir de savoir que sa famille avait encore à supporter l'idée de son existence. Qu'il était , lui, la honte des Shafiq. Et qu'ils ne pouvaient rien contre cela. Rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 24
Gallions : 54
Crédit(s) : Rebloggy
Disponibilité RP : Dispo
Célébrité : Rami Malek
Enrôlé(e) depuis le : 28/05/2017
Camp : Neutre
Age du Personnage : 32 ans
Particularité : Cracmol
Baguette : Aucune
Patronus : Aucun
Epouvantard : L'obscurité la plus totale et quatre murs qui l'entourent, l'enserrent, l'étouffent.

ID Card
RP bilingue : Anglais : Texte complet
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 0:50

Listings
#feignasses
On y est, c'est la fin ! Ce petit post nous aidera à vous placer dans les différents listings, ainsi, vous n'aurez pas à vous casser la tête et à chercher où vous recenser !

Code:
<x>Rami Malek</x> ❧ Cassim Shafiq

Code:
<x>Cracmol</x> ❧ Cassim Shafiq (<a href="http://morning-sun.forumactif.be/u25">+</a>)

Code:
<x>Patronus inexistant</x> ❧ Cassim Shafiq

Code:
<x>Cassim Shafiq</x> ❧ L'obscurité la plus totale et quatre murs qui l'entourent, l'enserrent, l'étouffent.

Code:
<x>Vendeur chez Fleury & Botts ❧ </x> Cassim Shafiq (<a href="http://morning-sun.forumactif.be/u25">+</a>)

Code:
<x>10 février 1953</x> ❧ Cassim Shafiq

Code:
<x>‹</x> <x>Cassim Shafiq</x> ❧ Compte(s) secondaire(s)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 924
Gallions : 956
Crédit(s) : Avatars : Aeryn & Fenrir • Signature : BEYLIN (Bazzart) • Avatar fiche : Freesia (Bazzart)
Double(s)-Compte(s) : A venir : Cailean Paulson
Disponibilité RP : Bellatrix Black • Ravenna Potter • Andromeda Tonks • Nathanaël de Valmont • Rita Skeeter • Jared Nightingal • Isobel Yaxley— 0/7
Célébrité : Emily Blunt
Enrôlé(e) depuis le : 05/02/2016
Camp : Order of the Phoenix — Depuis presque 3 ans, depuis qu'elle a fui les méthodes du Ministry et qu'elle a décidé de prendre part à cette guerre qui la touche malgré tout.
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Psychométrie — Elle a une maitrise avancée de ce don qu'elle considère pourtant plus comme une malédiction.
Baguette : Tout droit sortie d'une manufacture française, la baguette de Mélusine, taillée dans du bois de Cèdre, mesure 29,8 cm et renferme en son coeur un Cristallin de Basilic. Fine et semi-flexible, elle a tout d'une extension parfaite.
Patronus : Une Hermine Blanche — Lointain souvenir d'une rencontre fugace lors d'une nuit d'Hiver dans les Vosges. Plus tard, elle apprit qu'il s'agissait de l'animagus de son frère aîné.
Epouvantard : Feu son mari, revenant d'outre-tombe en Death Eater pour prendre ce fils « impur » qui n’est pas sien.
Champ Libre : my Storymy Links

ID Card
RP bilingue : Les dialogues, au moins, pour le RP complet, à voir.
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 0:54

COUCOU TOI. allez dis oui

RAMI ! haaan Je n'y aurai pas pensé, pour un Shafiq, mais WHY NOT ? faaace J'aime sa tronche. la moustache du port

Bienvenue parmi nous, en tout cas. mooh trop chou J'espère que tu te plairas, ici ! c'est la joie Si tu as la moindre question, le Staff est là pour toi !
Et, je ne sais pas si tu as vu, mais il y a déjà un Shafiq ! Il faudra voir avec lui, votre lien de parenté, toussa toussa. Il nous a déjà présenter un peu sa façon de voir la famille Shafiq, alors je suppose qu'il faudra te tourner vers lui pour en savoir plus. pff

Bon courage pour ta fiche, belle gueule. non c'est plus levi

PS : On est réactives parce qu'on a pas de vie. le retour /PAN/
ET OUI, un premier Cracmol et un premier NEUTRE, ON T'AIME. hihihihihi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Parchemins : 195
Gallions : 239
Crédit(s) : Eden Memories
Disponibilité RP : Mélusine de Valmont ; Narcissa Malfoy ; Decima Carrow ; Ravenna Potter ; Eleanor Glenmore (0/5)
Célébrité : Eva Green
Enrôlé(e) depuis le : 16/02/2016
Camp : A snake biting its own tail, she wants to save the magical world from itself, no matter the means to do so or the consequences.
Age du Personnage : 34 yo
Particularité : Legilimens and Occlumens, she's mentally ill, result of an explosion of unrestrained magic when she was younger. She is the patient zero, first of the Mutes, the only one who remembers.
Baguette : Walnut, 12 3/4'' long, dragon heartstring core, unyielding. Her wand is an unwanted ally, it doesn't obey her, doesn't want to, but she is utterly lost without it.
Patronus : Her magic is too unstable to produce any kind of patronus, and even if she could, her mind is too broken to find the will or the power.
Epouvantard : A small, white room. A bed. Restrains. Needles and the hum of electricity. People watching her. Every night she's there again, in her dreams, until she wakes up screaming. She doesn't sleep anymore.
Champ Libre : Life's Story
Family, Friends & Others


ID Card
RP bilingue : Dialogues only or full text, no matter.
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 11:14

hihihihihi

T'avais pas tord, il est très "moi, moi, moi" ce petit monsieur mdr y'a un autre il
Mais je vois que nous serons amenés à nous rencontrer, CA PROMET haaan omgomgomg

Bref, bienvenue, j'aime beaucoup ce que tu as fait jusque là, A QUAND L'HISTOIRE ? mélusine style

l'amour fou


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 114
Gallions : 106
Crédit(s) : @killer from a gang (ava)
Célébrité : sophie turner.
Enrôlé(e) depuis le : 04/05/2017
Camp : l'ordre du phoenix, fera renaître le monde de ses cendres.
Age du Personnage : vingt-cinq années qui fleurissent dans son coeur et dévoilent leurs pétales dorés.
Particularité : rien qu'une simple sorcière à la crinière de feu et aux yeux d'une clarté étourdissante.
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 17:27

Un Shafiq, encore
vous êtes tous trop classe non c'est plus levi non c'est plus levi
bienvenue par ici, et bonne chance pour ta fiche surtout I love you I love you


down down to hell
it is raining
down to your heart, it is raging like a storm. tell me your reasons, your silence is to love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 215
Gallions : 172
Crédit(s) : ARABELLA
Disponibilité RP : 3/3 LIBRES
Célébrité : MAX IRONS
Enrôlé(e) depuis le : 07/04/2017
Camp : MANGEMORTS
Age du Personnage : 31 YO
Particularité : AUCUNE
Baguette : 30 CM, BOIS DE CERISIER, POIL DE DEMIGUISE
Patronus : ARAIGNEE
Epouvantard : TOUT PERDRE

ID Card
RP bilingue : Anglais : Juste les dialogues / Texte complet / Aucun des deux
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 19:56

RAMI MON AMOUR l'amour le vrai l'amour le vrai
un cracmol en plus, c'est génial les yeux du chat pot
bienvenue ici l'ami, et merci pour les compliments ça fait chaud au coeur non c'est plus levi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 68
Gallions : 115
Crédit(s) : Eriam
Disponibilité RP : 3/3
Célébrité : Katie McGrath
Enrôlé(e) depuis le : 22/04/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : 32 ans
Particularité : Aucune
Baguette : 28,5 centimètres - Plutôt rigide - Bois d'aubépine avec en son cœur du ventricule de dragon
Patronus : Un chevreuil
Epouvantard : Sa sœur, Bellatrix
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Lun 29 Mai - 20:56

Un cracmol, ça c'est une idée qu'elle est bonne ! omgomgomg Je compte bien suivre tes aventures avec attention mooh trop chou Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 47
Gallions : 78
Crédit(s) : Avatar par MØRK, gifs de la signature par dailyzoeydeutch (tumblr)
Célébrité : Zoey Deutch
Enrôlé(e) depuis le : 23/05/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : 24 ans
Particularité : Aucune
Baguette : Faite de bois de frêne, elle contient un crin de licorne et mesure 26,5 centimètres.
Patronus : Il prend la forme d’un castor, cet animal si travaillant qui la représente bien.
Epouvantard : Des tonnes de sorciers blessés ou malades, qu’elle n’arrive pas à soigner.

ID Card
RP bilingue : Le texte complet ou seulement les dialogues, comme vous voulez!
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Mar 30 Mai - 16:34

Hannn bienvenuuue sur le forum! Bonne continuation pour ta fiche! quoiiii encore de l'amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 924
Gallions : 956
Crédit(s) : Avatars : Aeryn & Fenrir • Signature : BEYLIN (Bazzart) • Avatar fiche : Freesia (Bazzart)
Double(s)-Compte(s) : A venir : Cailean Paulson
Disponibilité RP : Bellatrix Black • Ravenna Potter • Andromeda Tonks • Nathanaël de Valmont • Rita Skeeter • Jared Nightingal • Isobel Yaxley— 0/7
Célébrité : Emily Blunt
Enrôlé(e) depuis le : 05/02/2016
Camp : Order of the Phoenix — Depuis presque 3 ans, depuis qu'elle a fui les méthodes du Ministry et qu'elle a décidé de prendre part à cette guerre qui la touche malgré tout.
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Psychométrie — Elle a une maitrise avancée de ce don qu'elle considère pourtant plus comme une malédiction.
Baguette : Tout droit sortie d'une manufacture française, la baguette de Mélusine, taillée dans du bois de Cèdre, mesure 29,8 cm et renferme en son coeur un Cristallin de Basilic. Fine et semi-flexible, elle a tout d'une extension parfaite.
Patronus : Une Hermine Blanche — Lointain souvenir d'une rencontre fugace lors d'une nuit d'Hiver dans les Vosges. Plus tard, elle apprit qu'il s'agissait de l'animagus de son frère aîné.
Epouvantard : Feu son mari, revenant d'outre-tombe en Death Eater pour prendre ce fils « impur » qui n’est pas sien.
Champ Libre : my Storymy Links

ID Card
RP bilingue : Les dialogues, au moins, pour le RP complet, à voir.
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    Ven 2 Juin - 15:49

Well Done
You're one of us now
J'veux un lien. la moustache du port Il est bien égoïste mais on comprend pourquoi, et j'veux un lien. la moustache du port Sinon, ta fiche a été plaisante  lire. allez dis oui Petite remarque : on dit mute, de l'anglais 'mute' xD Et pas muté, ou mutée. ou glenn /PAN/ Sans ça, tout est parfait. allez dis oui Je ne te fais pas plus attendre, alors ! l'amour le vrai
Bienvenue à toi ! c'est la joie

   Maintenant que tu fais partie intégrante de notre petit monde, nous t'invitons à ouvrir quelques sujets afin de commencer (ou de continuer) à t’intégrer à notre communauté.  Quelques petites pistes : tu peux ouvrir ta fiche de Liens & RPs, ta Volière et ta Pensine, si tu le souhaites et même t'essayer à notre Roulette Russe du RP si t'es pas trop froussard(e).  
   Oh ! Et surtout, PENSE BIEN A REMPLIR TON PROFIL et ton ID CARD !  Sinon, on t'coupe les poils de nez.

   Allez, on te fiche la paix !  *voix d'hôtesse de l'air* La Compagnie 'Morning Sun' espère que vous avez passé une bonne validation parmi nous et est impatiente de vous accueillir de nouveau sur ses Lignes.  /PAN/

   
Votre Staff bien dévoué.  
   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cassim Shafiq - The world is made of closed doors    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cassim Shafiq - The world is made of closed doors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» behind closed doors. ❉ viktoria/tessa/cléo
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morning Sun :: Ministerial Registers :: Personnal Records :: Witches & Wizards-
Sauter vers:  
TOP SITES

NOS PARTENAIRES