Partagez | 
 

 (M) DOUGLAS BOOTH + A l'amour, à la haine. Partners in passional crime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Parchemins : 166
Gallions : 177
Crédit(s) : hershelves (avatar), she-wolvess (gif)
Célébrité : phoebe tonkin
Enrôlé(e) depuis le : 29/05/2017
Camp : death eaters. L'allégeance de la famille, du sang. Celle d'une conviction et d'une peur noircissant son coeur d'inquiétude sur l'avenir. Une allégeance qui vacille depuis la mort de l'ancien leader et les divergences d'opinions du nouveau qu'elle a pourtant aidé à amener sur le trône.
Age du Personnage : trente ans, le cap franchi.
Particularité : Les pupilles sondent l'esprit, alerte de tressaillements cruels que ses lippes pourraient capturer derrière le rictus sarcastique.
Baguette : Bois d'if, ventricule de dragon, rigide.
Patronus : Il est loin le temps où elle a su invoquer un patronus, la sorcière. La sonnerie des classes retentissait alors pour les libérer des interminables discours du vieux Binns et leurs hormones n'en finissaient pas de leurs jouer des tours. N'étant qu'un corbeau sans corps.
Epouvantard : Un ourson en peluche complètement abandonné, laissé dans un coin sans qu'on n'y prenne garde. Poussiéreux. Un lit de bébé abandonné. Le symbole même de la perte de ses enfants, Hope (9 yo) et Connor (5 yo).
Champ Libre :
Mes gosses. Ma bataille.


ID Card
RP bilingue : Anglais : Aucun des deux (nouille de l'english)
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: (M) DOUGLAS BOOTH + A l'amour, à la haine. Partners in passional crime.   Mer 31 Mai - 23:09

Heathcliff Potter
Si l'amour est brutal avec vous,
soyez brutal avec lui ; écorchez l'amour qui vous écorche, et vous le dompterez.
Nom • Potter ; Prénom • Heathcliff Richard, fascination de ces parents à le voir gravir les échelons en qualité d'autorité suprême. ; Date de naissance • Au choix, il est âgé entre trente-deux et trente-cinq ans. ; Lieu de naissance • Au choix ; Statut sanguin • Sang-pur, éduqué à la suprématie du sang mais acceptant les nés-moldus, souhaitant seulement conserver le secret de la magie ; Maison à Hogwarts • Au choix ; Patronus • Capable d'en produire un, forme au choix ; Epouvantard • Autrefois, sa mère lui criant dessus. Aujourd'hui, au choix (le divorce ? ses enfants ?) ; Amortentia • L'odeur de jasmin qui se dégage de la peau de Ravenna et celle plus fruitée de ses enfants, grands gourmands à l'âge insouciant. Le troisième en lien avec le quidditch. ; Allégeance • Neutral ou Order of the phenix (préférence pour l'Order, au moins en conviction, pouvant être influencé par son cousin James dans l'histoire) ; Baguette • au choix ; Particularité • Demi-loup, ayant été griffé une nuit de pleine lune pour un jeune lycan découvrant ses pouvoirs alors qu'il voulait aider le pauvre vieux qui s'est transformé sous ses yeux. Pas de pouvoir en particulier mais une nouvelle impulsivité et un goût pour la viande crue.
01. Enfant de la seconde branche des Potter, de ceux qui croient encore en la suprématie du sang mais restent néanmoins tolérants de loin, par politesse et par égard pour les travailleurs. Reconnaissant le mérite. Cependant, il est hors de question de courber l'échine : un Potter est un sorcier qu'on respecte si on ne l'adule pas et c'est en ce sens qu'Heathcliff fut éduqué. Education rigide et stricte, rares sont ceux qui transgressaient les règles, par crainte et peur des représailles maternelles. Ils ne sont finalement pas si éloignés de l'idéologie des autres familles de sang-pur. Fils unique. Désespoir d'une mère ne pouvant avoir d'autres enfants et déployant des serres d'acier sur ses frêles épaules d'enfant. Le faisant devenir un enfant impatient, arrogant et égocentrique, habitué à avoir ce qu'il demande mais à travailler dur et sans relâche pour ce qu'il souhaite, ne laissant aucun obstacle l'arrêter.

02. La volonté de briller. La volonté d'être reconnu pour ce qu'il est vraiment. Heathcliff a toujours cherché à satisfaire les exigences familiales dans l'attente de cette reconnaissance qui tarde. Rejoignant le Ministère en mettant fin à ses rêves de quidditch. Acceptant un mariage arrangé avec l'une des familles ennemies. Forçant sa femme à avoir un second enfant pour avoir un héritier. Mais à force de trop en demander, sa volonté faillit et il doute d'arriver un jour à combler les demandes toujours plus avides et manipulatrices de la matriarche, ne rêvant finalement que d'une seule chose : s'affranchir de sa poigne et devenir qui il est. Enfin. Aujourd'hui, sorcier à la poigne de fer, il mène sa barque avec fougue et panache. Reconnu par ses pairs au ministère, il est un homme droit et fier, qu'on sollicite et qu'on félicite, qui observe pourtant des piques de jalousie à son égard en vu de le faire chuter de son piédestal.

03. Admiratif du quidditch, supporter chevronné des Pies de Montroses, ami proche de Hamlish MacFarlane (joueur vedette, ami de poudlard où ils s’entraînaient ensemble), il est hors de question qu’il ne manque un match et fait partie des mécènes de l’équipe.

04. Homme de parole, homme d'honneur, le sorcier est persévérant et impitoyable dans ses méthodes pour obtenir ce qu'il désire. Enfant unique ayant à s'imposer pour récolter une attention délicate, un sourire absent, il sait patienter dans l'ombre tout en avançant ses pions en fin stratège. Comme sa mère. Pourtant, la fourberie n'éclaire pas ses prunelles qui ne s'enflamme que de fougue ou d'arrogance sans parler de sa possessivité. Qu'il ne s'agisse de sa batte dédicacée par Eunice Murray, de son poste ou de sa femme, on ne touche pas. Seulement avec les yeux. De loin. Possessif jaloux raffermissant sa poigne et son autorité avec force sans jamais n'avoir à user de violence. Magnifique contraste avec sa femme qu'il charrie à ce propos.

05. Contraint d'épouser une Black, il ne chercha pas outre mesure à la connaître avant le mariage, soulagé de constater qu'elle faisait de même. Si bien que le fort caractère de la teigne le surprit lorsque les portes de l'intimité se refermèrent sur eux. Reconnaissant les charmes physiques mais frustré par le caractère revêche et contestataire, son caractère enfouis d'arrogant égocentrique impatient refait surface, souhaitant posséder et dominer l'indomptable créature qui s'oppose à lui, crachant son venin pour le faire céder. Un début de vie conjugal houleux qu'ils camouflent derrière les portes de leur maison, offrant ce sourire courtois et impeccable sur les lèvres en public mais respectant leurs vœux de mariage dans la hargne et la violence de la domination des draps.

06. Par l'appui des Black, il obtient le poste tant espéré, gravissant un échelon crucial (poste à responsabilité au ministère au choix) à la condition de prendre dans son équipe son beau-frère. Condition inaltérable du contrat de mariage, rajoutant un poids sur ses épaules. Regards en chien de fusil, entourloupes politiques et stratégies adverses, on pouvait dire que les deux auraient formé une bonne équipe... si seulement ils avaient été dans le même camp. Surtout depuis que le Black est recherché dans la traque de Meadowes sur les membres des death eater et de l'order. Jetant une ombre sur l'identité de Raven'.

07. Bien qu’évoluant avec aise au milieu de la foule, Heathcliff n’est pas un homme de la ville, préférant la quiétude des landes écossaises où la nature sauvage mais sincère se déploie. C’est ici, dans les terres reculées d’Aberdeen qu’il prit chaumière afin de s’installer avec sa famille.

08. La nouvelle de la grossesse de Ravenna fait naître en lui le sentiment de vouloir réellement fonder une famille et non plus seulement d'exaucer les désirs matriarcaux pour assurer la pérennité des Potter. Les relations avec sa femme s'améliorent sans pour autant exceller jusqu'à la naissance de leur premier enfant. Une fille, Hope. La vision du bambin chasse les craintes mais ses réjouissances sont de courte durée : sa mère l'entretient en privé pour se plaindre du sexe de l'enfant. Elle le talonne une année entière sur le sujet, le forçant à remettre sa femme enceinte jusqu'à la naissance d'un héritier mâle pour la famille Potter. Allant jusqu'à lancer la conversation au cours d'un repas de famille, mettant ainsi Ravenna au courant mais faisant passer Heathcliff pour l’investigateur. Semant la zizanie dans l'harmonie flottante et fragile du couple. Supercheries, bagarres, impétuosités reprirent naissance dans la maisonnée écossaise, loin des oreilles de l'enfant qui grandissait. Jetant un froid conduisant à la reprise du travail par Raven', ce envers quoi il s'objecta... en vain. N'Arrivant à faire régner son autorité dans la chambre conjugale que par la force ou la ruse mais reconnaissant l'air buté et fier de sa compagne. Se surprenant à ne plus l'imaginer autrement.

09. Les disputes conjugales se tassent quand il reçoit un hibou le prévenant de l’hospitalisation de son épouse. Inquiet, il se rend compte que les temps de flottement et de rares complicités lui manquent, souhaitant tout entreprendre pour les voir revoir. Il est pourtant freiné par la découverte du secret de sa femme : du tatouage marquant sa peau. Affaire délicate qui le met dans une situation instable où il ne sait comment réagir, laissant un silence pesant et intense entre eux qui finira par éclater avec fracas : la guerre froide est lancée.

10. C'est à cette période, fuyant le domicile conjugal un soir, en compagnie de collègues, qu'Heathcliff se noie dans un verre avant de rentrer en titubant dans les ruelles. Tombant sur un homme haletant au sol, il tente de l'aider mais finit par être entaillé par des griffes au bras. Réflexe d'ancien poursuiveur l'écartant de la créature en mutation sous les rayons lunaires, transplanant avant que le drame n'aille plus loin. A la suite de cet épisode, l'homme devient plus sombre et bourru, se mutant dans un silence l'étouffant et cachant à tous l'incident. Redoutant la prochaine pleine lune, il est soulagé de ne voir aucun poil, aucune griffe ni croc transpercer sa chair mais une nouvelle impulsivité violente et bestiale l'habite alors, comme cette faim incessante de viande crue.

11. Son deuxième enfant voit le jour en urgence, à la suite des complications de la grossesse. Mère et enfant survivent et cette nouvelle fait fondre les amertumes du cœur, Heathcliff ne souhaitant que les voir tous deux en vie, fille ou garçon à venir. Merlin leurs donna un garçon qu'ils nommèrent Connor.

12. Aujourd'hui, la situation redevient taciturne, le foyer évoluant entre tentatives de compréhension et volonté d'imposer son autorité. S'il s'attendait à une femme obéissante, il concède désormais que cette domination doit être gagnée au jour le jour mais se surprend à aimer ce challenge, mettant en avant son côté joueur et mauvais perdant. Sauf qu'il arrive toujours à gagner, même dans sa perte. Et il aime tellement l'étincelle de fureur dans ses yeux qu'elle voit la défaite approcher. Un jeu de soumission aléatoire qui a commencé dès leur nuit de noces, chacun sachant que la revanche n'est jamais bien loin. Une coopération nouvelle pour le bien de leurs enfants en plus, acquis au fil des années.

13. Cependant, la décision du ministère de déclarer les death eathers et les orders hors-la-loi devant être traqués compliquent les choses, plongeant la petite famille sous des épées de damoclès menaçant de s'écrouler. Ils ne peuvent plus ignorer leurs camps et leurs idéaux opposés mais décident de se mettre d'accord sur le plus important : préserver leur famille, leurs enfants des rouages de la politique. Bien que les avis divergent malgré l'influence grandissante de l'un et l'autre. Un véritable casse-tête cornélien.

14. Son avis sur les mutes est libre mais les rumeurs l'inquiètent concernant les siens. La magie est l'élément essentiel de leur existence, de leur essence. Il ne s'imagine pas vivre sans.

15. Depuis le mariage de son cousin James avec une née-moldue, sa mère joue de son influence parmi les membres des Potter pour que la charge d'héritier principal lui revienne afin de faire perdurer leur nom parmi les familles de sang-pur et conserver leur hégémonie. Une nouvelle qui pèse lourd sur ses épaules mais dont la responsabilité lui sied si bien.
Ravenna Potter
WIFE. MOTHER OF HIS CHILDREN. NEMESIS LOVE• Alliance arrangée. Non souhaitée. Décriée même l'espace de quelques années où l'adaptation à l'autre a été difficile, aucun des deux n'acceptant de se soumettre. Une indépendante pour un homme élevé dans les principes patriarcales des années 1950, où l'homme est roi, obéi, adulé, chéri... mais devant au final batailler pour assurer sa poigne sur la jeune femme qui n'obéit pas, n'écoute pas, bien au contraire. Une première pour le sorcier qui a toujours été écouté sans avoir à lever la voix ou la main, répugnant ses méthodes sur les femmes. Une inimitée qui dévia sur de la complicité au final, partenaires complices de jour, ennemis de nuit à l'ombre des rideaux de leur maison. Une volonté de la soumettre aux airs du temps qui s'effrite avec les tentatives ne devenaient plus qu'un jeu, un moyen de communication entre eux, entre violence et séduction. Couple atypique qui se retrouve au creux des draps mais rêve de plus. Couple qui finit par s'aimer dans cette haine de l'autre, de ce qu'il représente. Ne sachant plus quel sentiment prédomine, se noyant dans l'entre-deux et s'accrochant pour ne pas couler, ou bien entraîner l'autre avec soi. Une chose est certaine : ils s'appartiennent et pas seulement à cause de l'anneau qui reluit à leur doigt. Malgré les apparences. Malgré la violence et les gestes. A cause de ce palpitant qui vibre et bat malgré tout, malgré l'incompréhension. A jamais. Devenant de véritables partenaires de vie luttant pour préserver ce qu'ils ont de plus cher à leurs yeux : la chair de leur chair. Malgré les méthodes et les avis divergeant, ils se retrouvent toujours. Se cherchent. S'aiment à leur manière sans savoir se le dire, préférant les actes aux mots perfides. Sorte de Roméo et Juliette des temps modernes. De Bonnie and Clyde futurs pour survivre.
Pour les courageux, un coup d'oeil à mon histoire où Heath' apparaît

évolution possible : avec la nouvelle loi du ministère rendant les death eaters illégaux, ils craignent qu'on ne vienne chercher Ravenna, de part son nom de jeune fille. Les Black n'ont jamais été clean, à juste cause. Décidant d'être unis dans l'adversité pour leurs enfants, pour eux, ils vont devoir faire des choix et convaincre l'autre pour le rallier dans son camp. Heathcliff se montre plus ferme, voulant "enfermer" sa femme à l'abri des regards afin de la faire oublier, guerroyant de nouveau contre celle qui ne peut être enfermée, barricadée. Leurs convictions se rejoignent pour la première fois mais leurs méthodes s'opposent de nouveau. Se faisant confiance sans pour autant céder du terrain, restant eux-même dans l'adversité, là où les choix devront être pris. Restant à savoir lequel des deux cédera.
   

Rémus Lupin
COUSIN'S FRIEND. SEMI-CREATOR• Heathcliff ne le sait pas mais Rémus est le jeune homme en détresse qui n'a pu atteindre son repaire avant de commencer sa transformation en loup-garou, ce soir-là. Voulant le repousser pour lui épargner une mésaventure, il l'a griffé et s'en veut éperdument depuis ce jour. De loin, il l'observe et prend de ses nouvelles pour s'assurer qu'il n'a pas commis l'irréparable et ne l'a pas transformé. Pour lui, il n'est que l'ami plus raisonnable de la bande de copains de son cousin. Un garçon sympathique bien que trop renfermé qui dénote pourtant un fort potentiel gâché en vaquant de travail en travail sans jamais se poser. Un état d'esprit qu'il ne comprend pas et ne conçoit pas, Heathcliff. Confrontant le jeune homme dès qu'il en a l'occasion, lui proposant stage et poste à ses côtés, ne faisant que créer encore plus le malaise sans s'en rendre compte.
   

Miranda Potter (pnj)
MOTHER'S ISSUES• Miranda est une sorcière d'une autorité certaine et d'une froideur à tout égard. Vous glaçant du regard le plus courageux des hommes. Surtout depuis la maladie de son époux, à cause de son âge bien avancé et de ses manies à vouloir tester ses nouvelles créations qu'elle réprime ouvertement. Elle n'est pas femme à se laisser marcher sur les pieds, bien qu'elle ne s'est jamais imposée face à l'autorité de son époux, l'épaulant plus, fidèle conseillère calculatrice. N'ayant eu qu'un seul fils, elle l'aime de toute son âme et l'a toujours trop entouré, trop protégé. Cordiale, avenante, prévenante, elle s'immisce dans les pages de la vie de son fils comme une sangsue n'arrivant pas à couper le cordon ombilical. Si bien qu'elle a toujours su susciter crainte et respect autour d'elle, surtout dans le regard de son petit garçon qui cherchait à la satisfaire. Guettant ce sourire chaleureux qui ne venait jamais, finissant même par baisser les bras aux portes de l'adolescence. Car en fine calculatrice, elle a déjà prévu l'avenir de son fils, Miranda. Se voulant irremplaçable à ses côtés, elle prend très mal le rejet de Heathcliff et son besoin d'indépendance, rejetant la faute sur son indépendante d'épouse qui a du le lui glisser à l'oreille. Persuadée même qu'on complote contre elle pour l'évincer, pour prendre sa place. Car bien qu'aimante, la mère Potter veille sur son oisillon pour l'aider à gravir les échelons pour elle. Pour son égo personnel et sa soif de pouvoir. Pour la renommée des Potter. Ancienne serdaigle dont les stratagèmes n'ont aucun secret pour elle. Elle est brillante, Miranda mais tellement capricieuse. Généreuse et tolérante avec les autres mais si revêche et exigeante avec les siens. Trop même. Au point où elle risque de continuer à voir ses relations avec son fils unique s'effriter de nouveau si elle poursuit ses desseins. Ce qui peine Heathcliff au fond bien qu'il se sent étouffé, sous la coupe de sa mère qui se mêle sans cesse de sa vie privée. C'est pour lui faire plaisir et surtout faire taire ses jérémiades incessantes, qu'il s'est forcé dans son devoir conjugal afin d'avoir son premier enfant. C'est pour elle qu'il a rejoint le Ministère et abandonné son rêve de jouer un jour avec des professionnels du quidditch (ratant sa chance à trente ans passé). C'est pour elle qu'il se prenait la tête durant ses trois premières années de mariage, confrontant Ravenna sur l'éducation, la place de la femme au foyer, l'obéissance, la reconnaissance sans succès. Or, il se rend compte que la plupart de ses choses, il ne les désire plus. Il ne les souhaite plus, rêvant finalement que d'une vie plus simple où il ferait bon de vivre. Plus de manigance. Plus de complot. Plus de bagarre. Il est lassé, Heathcliff et c'est pour cela qu'il s'éloigne de sa mère, comprenant l'amour qu'elle lui porte mais étouffant. Ne souhaitant finalement n'être plus que lui et ses envies.
   





Partners, Family, Haters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 166
Gallions : 177
Crédit(s) : hershelves (avatar), she-wolvess (gif)
Célébrité : phoebe tonkin
Enrôlé(e) depuis le : 29/05/2017
Camp : death eaters. L'allégeance de la famille, du sang. Celle d'une conviction et d'une peur noircissant son coeur d'inquiétude sur l'avenir. Une allégeance qui vacille depuis la mort de l'ancien leader et les divergences d'opinions du nouveau qu'elle a pourtant aidé à amener sur le trône.
Age du Personnage : trente ans, le cap franchi.
Particularité : Les pupilles sondent l'esprit, alerte de tressaillements cruels que ses lippes pourraient capturer derrière le rictus sarcastique.
Baguette : Bois d'if, ventricule de dragon, rigide.
Patronus : Il est loin le temps où elle a su invoquer un patronus, la sorcière. La sonnerie des classes retentissait alors pour les libérer des interminables discours du vieux Binns et leurs hormones n'en finissaient pas de leurs jouer des tours. N'étant qu'un corbeau sans corps.
Epouvantard : Un ourson en peluche complètement abandonné, laissé dans un coin sans qu'on n'y prenne garde. Poussiéreux. Un lit de bébé abandonné. Le symbole même de la perte de ses enfants, Hope (9 yo) et Connor (5 yo).
Champ Libre :
Mes gosses. Ma bataille.


ID Card
RP bilingue : Anglais : Aucun des deux (nouille de l'english)
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: (M) DOUGLAS BOOTH + A l'amour, à la haine. Partners in passional crime.   Jeu 1 Juin - 19:16

Le Mot du créateur
I'm waiting for you.
Salut, salut !!

Tout d'abord, merci à toi petit padawan inconnu d'avoir lu mon scénario jusqu'ici l'amour le vrai C'est que le scénario doit être un minimum intéressant et ca fait plaisir qu'on s'y attarde  encore un

Concernant les précisions, tout a été dis plus haut. Le prénom est peu négociable ou alors il faudra une très très forte force de persuasion. Il faut quelque chose d'un peu princier pour un Potter (on a que des Charles, James, Harry, des noms de rois quoi chez eux... et je t'avoue que je n'aime pas Georges comme prénom Arrow). De plus, cela me fait énormément penser à Autant en emporte le vent du coup voilà voilà   [bien que la relation se prête plus à Orgueil et préjugés btw]
Le nom de famille est également non-négociable sinon cela sera difficile d'être sa femme Arrow et elle lui fera la peau pour oser lui imposer le sien et en changer derrière Arrow Monsieur est également hétérosexuel, pas de bipartenaire pour lui. Fidèle à sa femme malgré les apparences charmeuses car charismatique et avenant surtout. Pas que cela dérangerait sa femme d'écharper d'autres hommes mais bon... sauvons les apparences ensemble  le retour

L'avatar... ah l'avatar, une grande question. Après avoir vu les crackship avec Phoebe, j'avoue avoir un coup de coeur. Surtout que Douglas a la bouille parfaite pour un Potter. Du coup, c'est difficilement négociable, je pense car il correspond vraiment bien.

Mais le plus important c'est qu'il soit pris par quelqu'un qui a le coup de coeur pour et qui l'aimera autant que je l'aime. Pas d'amour niant-niant et niais, on veut de la violence, on veut de la possession et de la hargne dans les actions twisted eyes Un amour, ca se vit, ca se ressent. Chez eux, ce sont les gestes qui prédominent sur les mots car avouons-le : ils ne savent pas vraiment se parler alors qu'ils complotent très bien ensemble contre autrui. L'évolution du personnage sera à déterminer ensemble, il y a plusieurs opportunités à tester et j'ai hâte de te voir venir pour qu'on en discute ensemble l'amour le vrai

Concernant l'activité, je ne demande pas une présence H24 sur le forum mais de passer et de rpeuter au moins une fois/semaine si possible ainsi que d'écrire dans un français lisible. On fait tous des fautes, moi la première, ca peut arriver mais il ne faudrait pas qu'il y en ait tous les mots. l'insupportable Sinon, j'aimerai quelqu'un qui saura se lier avec d'autres que Ravenna. Il faut faire vivre le personnage et même pour vous, je trouve cela un peu triste de finalement n'écrire qu'avec une seule personne. N'hésitez pas à aller vers les autres s'ils ne vous ont pas déjà sauté dessus

Sache qu'on sera aux petits soins avec toi  pleaaase  l'amour le vrai (contrairement à ton perso, mais çà il ne tient qu'à lui de prendre son pouvoir  le retour ). Et que je te promets de tooooooonnes d'aventures twisted eyestwisted eyes et si t'es sage, peut-être un autre gosse, faut "convaincre" Ravenna  non c'est plus levi  partie de jambes en

J'ai besoiiiiiiiiin de mon époux twisted eyestwisted eyes surtout que mine de rien, il offre pas mal d'opportunités à prendre autant dans l'order que le ministry mdr
Viens mon petit, viens imposer ta domination sur MS  faaace




Partners, Family, Haters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M) DOUGLAS BOOTH + A l'amour, à la haine. Partners in passional crime.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) DOUGLAS BOOTH + A l'amour, à la haine. Partners in passional crime.
» Darin H. Wellington ► Douglas BOOTH
» [M] ▲ DOUGLAS BOOTH - Ain't nobody loves me better than you
» ADRIEL RHODES ► douglas booth
» (M) DOUGLAS BOOTH ▬ meilleur ami et ex collègue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morning Sun :: Ministerial Registers :: The Puppet Show :: Members' PVs :: Scenarii des Membres-
Sauter vers:  
TOP SITES

NOS PARTENAIRES