Forum RPG Harry Potter situé au temps des Marauders, avec un twist
 

Partagez | 
 

 Bring back your dark to the light — PV Yelena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Parchemins : 77
Gallions : 327
Crédit(s) : Avatar : Faust ; Gif : Tumblr
Double(s)-Compte(s) : Crazy Bella
Disponibilité RP : //
Célébrité : Katheryn Winnick
Enrôlé(e) depuis le : 30/06/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : (1043 yo) - looks like a 40 yo woman.
Particularité : Creature of the night, she is a Vampire. Born in another millenium, she hates what she is.
Baguette : Pine tree, core of white river monster spine. It's over thirteen inches long, and is pretty flexible. It looks like it was just cut out of a tree.
Patronus : An orca. Its size often intimidates, but she knows that size does not matter when patronus are concerned.
Epouvantard : The Sun, once a beautiful star that she can't help but fear.

ID Card
RP bilingue : Dialogues and full text in English
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Ven 11 Aoû - 19:01




     


 
Yelena & Helena
Reincarnation of a lovebird


Un frisson la secoua soudainement, et elle ouvrit les yeux, presque incrédule. Perturbée, elle prit un long moment pour retrouver ses repères, mains posées contre le marbre de son cercueil. Pour la première fois depuis des années, Helena avait raté le coucher de soleil d’au moins une dizaine de minutes. Fonctionnement interne particulièrement aguerri, son corps savait parfaitement quand s’endormir, et quand se réveiller — généralement dès que le soleil se levait, et dès qu’il se couchait. Parfois, cependant, il lui était arrivé de se réveiller longtemps après le début de la nuit, et c’était généralement la preuve que son sommeil avait été agité de rêves dont elle ne se souvenait pas. Ce n’était qu’une supposition, bien sûr : elle n’avait jamais bien su s’ils rêvaient ou pas — personne n’avait l’air trop investi dans la question, en Transylvanie, et elle n’avait pas insisté. Qu’importait, de toute façon, puisque si cela était le cas, elle ne s’en souvenait plus. Aussi, alors qu’elle reprenait lentement possession de son corps, elle déplaça la lourde dalle qui la gardait enfermée, et après quelques longues secondes, se glissa à l’extérieur de son cercueil. Il n’y avait pas meilleur moyen pour se garder camouflée qu’une tonne et demi de charmes, et elle se faufila à l’intérieur jusqu’à pénétrer l’enceinte du Château à nouveau, une épaisse couche de poussière camouflant son passage dans l’un des nombreux couloirs désertés.

Aujourd’hui, Nathanaël lui avait arrangé une rencontre avec une « amie » de longue date — elle ne doutait absolument pas de la nature de cette amitié — qui se trouvait être l’une des victimes des moldus. C’était la première « contaminée » qu’elle pourrait observer de près, tout du moins après quelques mots bien élégants échangés sous le couvert d’une menace discrète. Helena avait beau surveiller le camp des réfugiés, elle ne s’était jamais trop approchée des Mutes — d’ailleurs, elle ne s’était jamais trop approchée de personne. Ils dormaient, généralement, et lorsqu’ils n’étaient pas dans les songes, le vampire préférait rester dans l’ombre. Elle avait l’habitude de la solitude, ça ne la dérangeait pas, et elle préférait ses pensées aux mots mal éclairés d’un peuple en proie à la terreur. Les sorciers étaient rarement indulgents lorsque cela concernait sa condition, et elle n’avait pas besoin d’une telle négativité dans sa vie. Alors, elle avait été relativement surprise lorsque Yelena (l’amie de longue date) avait exprimé un intérêt à la rencontrer également. Elle ne comptait plus le nombre d’humains se trouvant mal à l’aise en sa présence — elle n’y faisait plus attention.

Arrangeant distraitement sa fourrure sur ses épaules, la blonde parcourait donc les couloirs de Poudlard avec un rythme soutenu, dévalant les escaliers sans mal et se précipitant quelques secondes plus tard à l’extérieur. Elle prit une longue seconde pour inspirer l’air frais, remplis de bien trop d’odeurs pour être complètement agréable, avant de partir en direction des grilles du Château. Elle passa le camp de réfugiés en lui jetant un œil discret, rassurée de voir que la protection en était assurée cette nuit-là. Il fallait les protéger d’eux-mêmes et des autres, évidemment, et une rotation était installée en permanence — après tout, Helena n’avait pas tout son temps à donner en permanence. La nuit pouvait être très courte, et contrairement aux humains, ce n’était pas comme si elle avait le choix de sortir lorsque le soleil était levé ; alors elle partageait son temps entre la chasse (très secrète et presque honteuse), ses sorties idiotes avec Nathanaël, l’élaboration de potions, et la surveillance du camp. Ce soir-là, pour autant, elle comptait bien concentrer son attention sur « l’amie » de Nathanaël.

Rapidement, elle franchit les grilles et commença la route vers Pré-au-Lard. Ici, la population était moindre, et déjà la nature reprenait le dessus sur les odeurs qui parvenaient à son nez. Il y avait la fraîcheur du Lac, la densité de la forêt ; la froideur de la nuit. Rien d’hostile ou d’inquiétant pour l’instant, rien d’humain non plus ; pas encore. Elle courait presque, son image légèrement trouble par la vitesse alors qu’elle parcourait le sentier sans fléchir. Rapidement, elle se trouvait au cœur de Pré-au-Lard, quittant la couverture des bois pour se glisser à l’ombre des maisons, la ville déserte et surveillée — elle les sentait — par des membres de l’Ordre. Le Ministère ne venait pas ici, pas depuis que Poudlard s’était rebellé contre l’organisation centrale. Le village était toujours habité, mais d’après ce qu’Helena avait compris, il n’était plus animé comme il l’avait été un jour. Certaines boutiques avaient fermé, et seule l’auberge du village restait bien accessible. C’était là qu’elle avait rendez-vous avec la dite Yelena, et le vampire millénaire poussa alors la porte de l’établissement, plissant légèrement des yeux à la soudaine lumière qui lui agressa les rétines. Nathanaël n’était pas là, mais elle reconnut directement la personne qu’elle cherchait, assise seule à une table dans un coin de l’auberge. Les épaules de l’humaine étaient tendues, et Helena n’attendit pas une seconde pour se glisser jusqu’à elle, s’installant directement sur un tabouret en lui faisant face. Sa main vint distraitement se poser sur la garde de son épée, et elle fixa l’étrangère avec un regard impassible, posant un coude sur la table. « Yelena ? » Demanda-t-elle alors, haussant légèrement les sourcils. « I have a feeling that Nathanaël won’t join us tonight, so I’ll be blunt. What do you want with him ? »



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


I shake and I shiver just to feel you breathe + I wanna watch you undress, I wanna watch you glow, Let your hair down, All around, cover us both. You come in a wave, We crash and we roll, You surround me, pull me, drown me, swallow me whole. You turn, turn, turn, turning me on
 like a slow fire burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 79
Gallions : 277
Crédit(s) : @me
Disponibilité RP : 3/4 ϟ Nathanaël ϟ Helena ϟ Decima ϟ Damaris
Célébrité : Gal Gadot
Enrôlé(e) depuis le : 05/08/2017
Camp : Mute
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Troisième-oeil + maîtrise intermédiaire : Ses visions sont claires mais elle peine tout de même à les interpréter
Baguette : Bois de séquoia, crin de licorne, 25.4 cm. Légèrement flexible
Patronus : Un Rottweiler noir. C’est toutefois ce à quoi il ressemblait avant que sa magie ne foute le camp, elle ignore encore si elle peut produire ne serait-ce qu’un spectre informe.
Epouvantard : Le corps froid de sa fille étendue sur le sol, ses yeux révulsés braqué sur elle. Depuis peu s'ajoute à cette image morbide un angoissant et lointain tic-tac qui n’en finit plus de peser sur elle comme une armure bien trop lourde
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Dim 13 Aoû - 0:11

Bring back your dark to the light
Yelena ft. Helena



Cela faisait maintenant près de trois semaines que la jeune femme avait « provisoirement » élue domicile chez Nathanaël et si elle n'avait guère à se plaindre ni de l'accueil, ni des attentions que le français avait à son encontre, elle restait tout de même sujette à un trop plein de frustration, ce qui, elle le concevait n'était pas toujours évident, ni juste, pour lui. Elle ne voulait en aucun cas se montrer ingrate, loin de là, mais il était difficile pour elle d'accepter que les recherches entamées par son ancien amant ne donne rien pour le moment, car elle avait la terrible impression que chaque minute était à même de faire une différence, elle ne pouvait s'empêcher de penser que chacune de ces minutes étaient potentiellement une véritable torture pour sa petite fille et c'était là quelque chose qui hantait son esprit à la rendre malade. C'était sans doute ce qui obsédait ses nuits, la réveillant en sursaut, le coeur battant et la respiration saccadée presque quotidiennement, elle ne dormait que trop peu et cela commençait à se voir tout autant qu'à se ressentir, elle était affaiblie, son visage avait pris une teinte bien plus pâle qu'à l'accoutumé et elle se perdait de plus en plus souvent dans des absences apathiques terriblement inquiétante.

Si seulement elle n'était pas aussi impuissante face à tout cela, si seulement sa magie n'était pas aussi instable…alors peut-être qu'elle pourrait ne serait-ce qu'avoir l'impression de pouvoir se rendre utile au lieu d'attendre que d'autre veuillent bien faire pour elle ce dont elle n'est plus capable. C'était d'une frustration difficile à encaisser et elle commençait à se dire qu'il fallait qu'elle trouve une parade ou tout du moins une occupation, aussi elle avait sorti des vieux manuscrits poussiéreux de la bibliothèque de Nathanaël et entrepris de trouver des concoctions vieilles comme le monde qui pourrait peut-être en les travaillant différemment l'aider à canaliser sa magie, c'était un pari hasardeux, mais elle n'avait pas grand-chose à perdre à essayer. C'est en la voyant longer dans des bouquins et passer ses journées à faire exploser des concoctions dans sa cuisine que Nathanaël lui avait parlé d'une de ses amies herboristes, qui pourrait sans doute lui être d'une aide précieuse, lorsqu'il lui avait dit cela, elle avait haussé les épaules, concentrés sur la découpe précise d'une plante indispensable à sa mixture, effectivement un échange de point de vue ne pouvait dans tous les cas pas être inutile, mais elle n'avait pas nécessairement envie de devoir expliquer à une inconnue qui allait probablement la regarder comme une bête curieuse le pourquoi elle cherchait à élaborer ce type de potions. C'est le mot vampire qui avait retenu son attention et elle avait finalement levée la tête de son bouquin, l'air nettement plus intéressée.

Finalement, il avait été à l'origine d'une rencontre entre les deux femmes, rencontre qui avait été programmée pour ce soir à pré-au-lard ou la jeune femme n'avait jamais mis les pieds auparavant. Nathanaël avait dû se rendre dans le centre de Londres, pour gérer quelques affaires avec l'ordre et il lui avait laissé entendre qu'il les rejoindrait juste après, espérant pouvoir être là rapidement. Ainsi c'est seul qu'elle avait empruntée le réseau de cheminée pour s'y rendre, la transplanation lui ayant fortement été déconseillé par le père de sa fille, d'après ce qu'elle avait compris c'était une pratique qui se révélait désormais particulièrement dangereuse. Elle n'était pas particulièrement rassurée de sortir du cocon sécurisé des Highlands, mais elle était aussi soulagée de pouvoir retrouver un contact aussi court soit-il avec le monde extérieur. Le trajet l'avait un peu secouée, rien de bien dramatique, mais au vu de son état de santé générale ces derniers temps, le moindre effort de ce genre lui était fatale. Elle s'appuya un instant contre le rebord de la cheminée et pris une large inspiration avant de se redresser, faisant retomber le capuchon, qui recouvrait ses longs cheveux brun, sur ses épaules. Elle se dirigea vers une table un peu en retrait et s'y installa, essayant de se détendre et de ne pas jeter des coups d'œil trop répétitifs à l'encontre des quelques personnes qui étaient tout comme elle, attablées.

La jeune femme ne resta guère bien longtemps seule, une silhouette vint soudainement se glisser sur le tabouret face à elle dans un mouvement rapide et gracile. Curieusement elle se trouva un peu surprise de l'apparence de son rendez-vous, c'était une très jolie femme et elle ne sait pourquoi elle avait imaginée quelqu'un de plus…âgé ne serait pas le mot le plus approprié compte tenu de la situation, mais disons peut-être quelqu'un de moins séduisant. Cela étant dit, elle ne le reste pas bien longtemps, Yelena fronce les sourcils lorsqu'elle dépose sa main sur mon épée, se demandant comment prendre ce geste, son interrogation s'éclipse cependant en un claquement de doigt lorsque la jeune femme rentre plutôt brutalement dans le vif du sujet. Cela la laisse relativement pantoise et elle oscille entre se sentir offensée ou amusée, parce qu'elle saisit plutôt bien pourquoi Helena s'inquiéterait de ses intentions vis-à-vis de Nathanaêl, mais disons que ce n'était peut-être pas une question à placer avant bonsoir. « That’s what I call an interesting introduction, pleasure to meet you too I guess! » Yelena lève un sourcil et glisse ses mains devant elle, les posant sur la table comme pour asseoir un peu plus sa position. «Listen I get why you would be suspicious, I mean, with me suddenly coming back from his past without any warning... but I can assure you that I am NOT up to anything, All I want is for him to help me find…elle marque un court silence réalisant que celle qui lui fait face n'a sans doute aucune connaissance de l'existence de Danitza sinon cette question ne saurait être posé. Aussi elle se rattrape rapidement et reste aussi vague que possible, ce n'est après tout pas à elle de révéler ce genre de choses en lieu et place du Français. Someone we have in common. That’s it! There is no hidden agenda. » Libre à elle de la croire ou non, mais elle n'avait guère l'intention de devoir se justifier plus que de raison, ce n'était pas ce qui l'avait amenée ici.« Would that be enough or should I expect a complete interrogation? »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 77
Gallions : 327
Crédit(s) : Avatar : Faust ; Gif : Tumblr
Double(s)-Compte(s) : Crazy Bella
Disponibilité RP : //
Célébrité : Katheryn Winnick
Enrôlé(e) depuis le : 30/06/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : (1043 yo) - looks like a 40 yo woman.
Particularité : Creature of the night, she is a Vampire. Born in another millenium, she hates what she is.
Baguette : Pine tree, core of white river monster spine. It's over thirteen inches long, and is pretty flexible. It looks like it was just cut out of a tree.
Patronus : An orca. Its size often intimidates, but she knows that size does not matter when patronus are concerned.
Epouvantard : The Sun, once a beautiful star that she can't help but fear.

ID Card
RP bilingue : Dialogues and full text in English
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Dim 13 Aoû - 21:16




     


 
Yelena & Helena
Reincarnation of a lovebird

Le sarcasme de la jeune femme ne passa pas inaperçu, et Helena se contenta simplement de sourire en réponse, appuyant son menton contre son poing relevé, et contemplant silencieusement la forme de la brune qui lui faisait face. Le vampire avait l’habitude de se faire remarquer par son manque de tact, et elle mettait sur le compte de son éducation millénaire. Avant, il n’y avait souvent pas le temps de se perdre en introductions inutiles, et cette habitude n’avait pas été cassée par les années passées auprès des siens en Transylvanie. Les vampires étaient des créatures d’habitudes, après tout, et Helena ne s’était jamais adaptée à la froideur et à l’hypocrisie qui caractérisait souvent les siens. Alors, non, elle n’avait pas pris le temps de se présenter — Yelena pouvait bien deviner qui elle était, de toute façon, et autant mettre les choses les plus désagréables rapidement de côté. Aussi, avec attention, la blonde écouta les explications de sa vis-à-vis sans chercher à l’interrompre. Nathanaël lui faisait confiance, et normalement ça lui suffirait, mais elle préférait se faire une idée de la jeune femme elle-même. Dans son monde, lorsqu’une femme revenait vers un homme après des années de séparation, cela signifiait généralement qu’elle avait un enfant de lui, et qu’elle venait demander réparation, ou une place au sein du clan. Helena l’avait vu de nombreuses fois, et elle craignait que Yelena fût l’une de ses femmes, d’autant qu’en tant que Mute, elle pouvait évidemment profiter de la protection que lui offrirait Nathanaël.

Explication terminée, Helena se redressa légèrement, et fixa, impassible, la forme de la brune. Son corps ne trahissait aucune trace de mensonge. Son rythme cardiaque était resté constant, hormis à cette mention d’un disparu, et le vampire se détendit donc légèrement, retirant sa main de la garde de son épée pour la poser à plat sur la table, caressant distraitement le bois sous ses doigts. L’un des serveurs s’approcha, et elle le renvoya d’un sourire, considérablement plus à l’aise que lorsqu’elle était rentrée la première fois. Elle se tourna pour regarder Yelena à nouveau, et elle lui offrit un sourire légèrement penaud. « You stand your ground, I like it. » Commença-t-elle alors, se redressant et pressant ses avant-bras contre la table. « I’m sorry for the terrible introduction, but I had to make a judgment for myself. Nathanaël trusts you, and I suppose that’s enough for me for now. » Un sourire un peu plus grand éclaira son visage, et elle arrangea une de ses tresses, qui tombait inlassablement devant son visage. « I suppose he must have told you how awkward I can be. » Haussant les épaules, elle enchaîna, pas le moins du monde gênée par le sujet. Elle ne doutait pas que Nathanaël avait fait part à son amie — dont elle ignorait encore l’étendue du lien qui les unissait — de son statut de vampire, qui pouvait expliquer certaines étrangetés. « Me being what I am, well … Let’s just say that when I used to be human, women sought out men long after their meeting because they bore their children. » Dit-elle alors pour expliquer son comportement. « I just want to make sure no one takes advantage of his kindness. I care deeply for him and I would hate to see him hurt. » A nouveau, elle haussa les épaules, et sourit simplement à sa vis-à-vis.

C’était toujours assez gênant pour elle d’être dans un établissement vendant de la nourriture. L’odeur attaquait toujours son nez délicat — elle s’était aperçue bien rapidement que la nourriture humaine lui donnait un profond sentiment de dégoût — et elle se trouvait particulièrement inconfortable. Elle ne pouvait pas manger, sous peine de vomir violemment ce qu’elle ingurgitait, et elle ne pouvait pas non plus se contenter d’une boisson. Le liquide, si plus facile à ingérer, avait exactement le même effet (après plus de temps). Alors, elle occupait ses mains autour d’absolument rien — et par là-même agissait bizarrement pour tous les témoins n’étant pas conscients de son statut particulier. Déglutissant légèrement, elle regarda nerveusement autour d’elle avant de se concentrer sur Yelena à nouveau, ses expressions trahissant son mal-être. « I’m sorry, would you mind if we went outside ? My nose is terribly sensitive, and I fear the endless smell of food will make me irritable. » Elle sourit alors légèrement, gênée, et posa par habitude sa main contre le pommeau de son épée pour se réconforter. Il y avait peu de choses, finalement, qu’elle ne supportait pas — l’ail, par exemple, qui était tellement fort dans le plat qui venait de passer à côté d’elle qu’elle eut un mouvement de recul — mais ses réactions étaient toujours assez fortes pour la gêner. Alors, elle se releva gracieusement, et réarrangea sa tenue, prête (et désespérée) à quitter l’endroit. « Nathanaël tells me you are … A mute. » Le mot était prononcé assez fort pour que seule Yelena l’entende. « I wish to help, if I can. I have been trying to brew a potion to maybe calm your emotions, and therefore settle your magic. »



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


I shake and I shiver just to feel you breathe + I wanna watch you undress, I wanna watch you glow, Let your hair down, All around, cover us both. You come in a wave, We crash and we roll, You surround me, pull me, drown me, swallow me whole. You turn, turn, turn, turning me on
 like a slow fire burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 79
Gallions : 277
Crédit(s) : @me
Disponibilité RP : 3/4 ϟ Nathanaël ϟ Helena ϟ Decima ϟ Damaris
Célébrité : Gal Gadot
Enrôlé(e) depuis le : 05/08/2017
Camp : Mute
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Troisième-oeil + maîtrise intermédiaire : Ses visions sont claires mais elle peine tout de même à les interpréter
Baguette : Bois de séquoia, crin de licorne, 25.4 cm. Légèrement flexible
Patronus : Un Rottweiler noir. C’est toutefois ce à quoi il ressemblait avant que sa magie ne foute le camp, elle ignore encore si elle peut produire ne serait-ce qu’un spectre informe.
Epouvantard : Le corps froid de sa fille étendue sur le sol, ses yeux révulsés braqué sur elle. Depuis peu s'ajoute à cette image morbide un angoissant et lointain tic-tac qui n’en finit plus de peser sur elle comme une armure bien trop lourde
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Lun 14 Aoû - 21:28

Bring back your dark to the light
Yelena ft. Helena



La jeune femme semble se détendre, c'est en tout cas ce que sa gestuelle laisse entendre, tout d'abord et pas des moindres elle relâche la pression que sa main imposait au pommeau de son épée et qui donnait à la Russe, la vague impression d'être mise en garde de façon un peu…comment dire, brutale ! Un des serveurs s'approche d'elles, mais n'a guère le temps d'exprimer la moindre proposition avant d'être gentiment renvoyer à ses autres clients avec la force d'un sourire entendu. En parlant de sourire, c'est maintenant vers elle que se dirige celui d'Helena et contre toute attente, il la met en un sens plus mal à l'aise que les traits suspicieux auxquels elle avait eu le droit quelques minutes auparavant, ne sachant pas vraiment quoi attendre de la suite de cette rencontre avec la vampire à présent. C'est à son tour de laisser échapper un rictus qui vient perler au coin de ses lèvres, Yelena était peut-être dans une situation qui la dépassait plus qu'elle ne saurait le dire, elle était peut-être impuissante sur bien des aspect de sa vie, mais elle s'efforçait pourtant de sauver cette force de caractère qui l'avait jusqu'ici sauver de bien des embûches et lui avait permis de se tenir encore debout aujourd'hui, elle n'était guère de ceux que l'on pouvait provoquer sans espérer de réponse et cela contrairement à ses souvenirs n'avaient en rien disparût. La blonde temporise à présent son discours et par la même ses doutes elle suppose, elle peut comprendre cet instinct de protection, ce désir de prévenir quelconque souffrance que pourrait subir son ami et c'est tout à son honneur, elle aimerait simplement qu'elle se rende compte que ses intentions ne sont en rien malveillante.

Elle sourit un peu plus largement avant de remettre une de ses tresses, qui retombait sans cesse devant son visage, en place. « Hum he didn’t actually but… » Elle s'arrête là, elle ne la trouve pas si étrange, plus que direct c'est certains, mais pour le moment la jeune femme est plutôt intriguée, piquée par ce qui se dégage de sa voisine. Ses sourcils, rester figés dans une expression pensive, ne retrouve leur place qu'après un court instant, le temps pour elle de s'en rendre compte et de redonner à son visage une expression bien plus neutre. Elle n'avait jamais rencontré de vampires auparavant, elle en avait entendu parler bien entendu, mais ils étaient plutôt rares et relativement peu accessible sans doute. Tout en sa compagne suggérait une certaine différences, mais en même temps elle l'était sans doute bien moins que ça à quoi Yelena s'était attendue, ce qui la laissait un peu confuse elle devait bien l'admettre. Elle manque tout simplement de s'étouffer en entendant la suite, par tous les saints heureusement qu'elle n'était pas en train de boire ou quelque chose du genre, elle prend sur elle et déglutit un peu péniblement, se demandant finalement si la blonde n'était pas en train de se jouer d'elle et avait finalement été mise au courant par Nathanaël de l'existence de leur fille, la coïncidence était un peu trop curieuse, mais…dans le doute elle se contenta de garder bouche fermée et d'afficher une attitude innocente au possible, ce n'était pas sa place de révéler ce genre d'informations et loin d'elle l'idée de forcer le Français à quoi que ce soit, elle n'avait en aucun cas pour but d'en faire un père, tout ce qu'elle attendait de lui était simplement son aide. Elle aurait tout le temps de voir par la suite si réellement il pensait ce qu'il disait lorsqu'il évoquait leur petite fille. « I don’t expect anything from him beside the help he willingly offered to give me. La jeune femme poussa un soupir comme rattrapé par les émotions qui l'avaient elle-même envahit lorsqu'elle avait découvert l'identité de son hôte. You know, I didn’t even try to find him in the first place, it was just as surprising for me as it was for him. » Il n'y avait là rien de plus vrai, elle ne comprenait toujours pas comment ni pourquoi, mais ça n'avait pour elle plus la moindre importance, elle y voyait une trajectoire choisie, une destinée dessinée au-delà de leur choix, ce n'était pas le fruit du hasard, cela ne pouvait-être sans quoi jamais elle n'aurait eu cette vision.

Sa vis-à-vis ne lui répond pas vraiment, pas encore en tous les cas, mais elle affiche une expression écoeurée que la Russe ne sait pas vraiment comment interprétée jusqu'à ce que celle-ci ne lui amène sans qu'elle n'ait besoin de la lui demander une explication qui fort heureusement n'a rien à voir avec ses propres propos. « Yeah sure. » Helena est déjà debout, sur le départ visiblement particulièrement mise à mal par les odeurs qu'elle-même ne trouve pourtant pas si fortes. La brune se lève à sa suite et rabats le capuchon de sa cape sur ses cheveux avant de se rapprocher de sa compagne pour prendre le chemin de la sortie, c'est ce moment-là que choisie la jeune femme pour amener un sujet différent et bien moins plaisant que Nathanaël. Sa réponse se fait un tant soit peu attendre, tout du moins tant qu'elles se trouvent encore à proximités d'oreilles étrangères, le risque est grand peu importe qu'il soit visible ou non, elle en a parfaitement conscience et elle ne peut décemment pas s'offrir le luxe de se mettre à découvert. L'air est tiède, bien plus froid que celui de l'après-midi, mais suffisamment agréable pour une balade nocturne dans les rues désertes d'Hogsmeade. « It’s nice ! You know…to see how much you care about him. Elle laisse échapper un sourire attendri. He seems like a good person and believe me the last thing I want is to hurt him in any way. I am not like that… and even if you don’t have to believe me, I hope you’ll be able to see that for yourself because I could really use your help. Son visage pris soudainement une teinte bien plus grave, c'est donc à ça qu'elle en était rendue à présent, mettre sa vie entre les mains de parfaits inconnue, leur laisser la possibilité de faire ce qu'elle meurt d'envie de pouvoir accomplir et aussi dur que cela puisse être pour son ego et son moral, elle n'avait plus d'autres choix. And nothing good can come from us working together if trust is not part of the mix. » Elle faisait après tout face à la possibilité de voir l'état dans lequel elle était plongée, empirer sous les breuvages concocté par Helena, aussi elle avait besoin d'avoir foi en ses intentions, qui ne pouvaient être pures si la vampire continuait de remettre en question les raisons de sa présence. « So go for it and ask me anything you want once and for all cause that’s exactly what I intend to do after. »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 77
Gallions : 327
Crédit(s) : Avatar : Faust ; Gif : Tumblr
Double(s)-Compte(s) : Crazy Bella
Disponibilité RP : //
Célébrité : Katheryn Winnick
Enrôlé(e) depuis le : 30/06/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : (1043 yo) - looks like a 40 yo woman.
Particularité : Creature of the night, she is a Vampire. Born in another millenium, she hates what she is.
Baguette : Pine tree, core of white river monster spine. It's over thirteen inches long, and is pretty flexible. It looks like it was just cut out of a tree.
Patronus : An orca. Its size often intimidates, but she knows that size does not matter when patronus are concerned.
Epouvantard : The Sun, once a beautiful star that she can't help but fear.

ID Card
RP bilingue : Dialogues and full text in English
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Mar 15 Aoû - 12:59




     


 
Yelena & Helena
Reincarnation of a lovebird


Elles étaient dehors, enfin, et Helena prit une soudaine bouffée d’oxygène, qui, aussi inutile qu’elle fût, suffit à chasser l’odeur terrible de cet ail. Un doux parfum d’été flottait dans l’air, et le vampire pouvait presque encore sentir la chaleur du soleil sur les tuiles, et les pavés. C’était amusant, tout ce qui pouvait parvenir à son nez, lorsqu’elle faisait l’effort de respirer. Cela n’était rien d’autre qu’une curiosité, à présent, un moyen de traquer ou de se renseigner sur quelqu’un ou quelque chose, sans aucune obligation vitale — hormis celle de paraître humain. C’était un soulagement, à vrai dire, d’être en présence de gens qui savaient — qui en étaient conscients ; car elle pouvait être elle-même, en toutes ces petites différences qui faisaient d’elle autre chose qu’un être humain. Prétendre était fatigant, à la longue, et le simple fait de ne plus avoir à respirer pour faire plaisir était un soulagement indescriptible. Il y avait autre chose, aussi, qui sous-entendait sa condition : une force à peine masquée, dans ses gestes et dans ses pas, une certaine indifférence qui la rendait toujours inapprochable, la froideur de sa peau. Helena n’avait pas besoin de bouger pour vivre (survivre), et ses gestes étaient toujours particulièrement minimalistes. Il ne lui était pas étranger de rester immobile des heures durant, perdue dans ses pensées. En compagnie de Yelena, pourtant, elle ressentait un certain besoin de maintenir la mascarade, pour ne pas la mettre mal à l’aise. Alors, elle agitait ses mains dans des mouvements sûrement perçus comme nerveux, et elle ne tenait pas en place.

La réflexion de la jeune femme lui arracha un sourire, et elle murmura son approbation presque silencieusement, un simple ‘mmh’ s’échappant de sa gorge. Elle la regardait d’un œil distrait, observait les émotions se jouer sur son visage, levant un sourcil surpris à la façon soudaine dont ses traits se durcirent. Elle s’arrêta alors, constatant distraitement qu’elles avaient presque atteint les premiers arbres de la Forêt Interdite, aux limites de Pré-au-Lard, et concentra sur attention sur la brune. Un léger sourire étira finalement ses lèvres, et elle hocha la tête, croisant ses bras contre sa poitrine en un geste habituel, qui ne trahissait aucune arrière-pensée. « You’re right. », dit-elle alors, et elle garda son sourire, ne lâchant pas la fille de l’Est des yeux. « Although I cannot guarantee my ability to answer all of your questions. I am sworn to secrecy on matters concerning my kind ; surely you understand. » Ce n’était pas exactement la vérité, car il n’y avait pas eu de promesse de la part d’Helena de ne rien révéler des vampires ; cela dit, c’était généralement sous-entendu qu’une race aussi secrète que la sienne ne perdait pas son temps à énumérer ses faiblesses à droite et à gauche. La raison pour laquelle si peu était su des vampires était bien évidemment la réluctance des individus à parler de leurs caractéristiques. Helena était bien consciente du risque entourant sa condition. Les tuer, une fois leurs faiblesses mises en lumière (pun intended), n’était pas particulièrement difficile.

Délicatement, Helena attrapa le coude de sa vis-à-vis, et elle la guida lentement dans la forêt, à travers les arbres. Être dans la nature détendait toujours particulièrement le vampire, et elle se sentait plus à l’aise au milieu des arbres qu’au sein d’un village. Ici, elle reconnaissait parfaitement les bruits, les odeurs, et elle était d’autant plus capable de repérer un intrus. « He did tell me that you met by chance. And I would be happy to help, really. I am a good tracker. » Elle tapota légèrement son nez en disant ces quelques mots, et offrit un sourire à la jeune femme, alors qu’elle l’amenait jusqu’à la souche d’un arbre, l’encourageant à s’y s’asseoir, alors qu’elle s’adossait à un arbre à quelques pas. « He didn’t tell me whom it is you are looking for, however ; although I can see that person seems to be very close to your heart. » Elle fut silencieuse quelques longues secondes, contemplative. Il était clair que le seul but de Yelena était de retrouver cette personne mystérieuse, qui devait probablement avec un lien quelconque avec Nathanaël ; et que son ami était simplement assez gentil pour accepter. L’histoire possible entre Nathanaël et Yelena ne la regardait pas vraiment, après tout, et de ce qu’elle pouvait ressentir de la jeune femme, ce n’était pas particulièrement leur possible relation passée qui était au centre de ses attentions.

« You are troubled. It makes your magic restless. It makes you more dangerous. » Elle pausa, assez longtemps pour se mordre brièvement la lèvre. « How long ago was it, that you lost control ? Is it related to the disappearance of your loved one ? Is it possible that they may be involved in your own kidnapping ? » Elle était curieuse, à présent, et elle se rapprocha de Yelena, allant jusqu’à s’accroupir devant elle, la tête inclinée sur le côté. « I am no certain that Nathanaël informed you, but the people who took you were … Muggles ; although we don’t know who exactly. » Elle se mordit la lèvre à nouveau, contemplative. Son cerveau fonctionnait à toute vitesse, observant chaque micro réaction chez Yelena. La brune ne pouvait probablement se souvenir de rien — comme les autres avant elle — mais il était intéressant de savoir si son corps, lui, se souvenait de quelque chose. Helena se redressa soudainement, et croisa une nouvelle fois ses bras contre sa poitrine, ne la quittant pas des yeux. « I suppose that if I ask you whose disappearance it is, that causes you such heartbreak, you wouldn’t answer me. » Elle fronça légèrement les sourcils alors, soupirant légèrement. « Only time will tell if I can truly trust you. When you live as long as I did, you learn that people deceive you, whether they intended to or not. You do what you can to protect yourself, after all. But Nathanaël trusts you, and therefore I am willing to help, in any way I can. » Elle sourit alors, et décroisant ses bras, agita légèrement sa main dans l’air. « Now, please, go ahead with your questions. If you are anything like Nathanaël, I have no doubt you must be curious. As I understand, meeting my kind is not common occurrence in these parts. »



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


I shake and I shiver just to feel you breathe + I wanna watch you undress, I wanna watch you glow, Let your hair down, All around, cover us both. You come in a wave, We crash and we roll, You surround me, pull me, drown me, swallow me whole. You turn, turn, turn, turning me on
 like a slow fire burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 79
Gallions : 277
Crédit(s) : @me
Disponibilité RP : 3/4 ϟ Nathanaël ϟ Helena ϟ Decima ϟ Damaris
Célébrité : Gal Gadot
Enrôlé(e) depuis le : 05/08/2017
Camp : Mute
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Troisième-oeil + maîtrise intermédiaire : Ses visions sont claires mais elle peine tout de même à les interpréter
Baguette : Bois de séquoia, crin de licorne, 25.4 cm. Légèrement flexible
Patronus : Un Rottweiler noir. C’est toutefois ce à quoi il ressemblait avant que sa magie ne foute le camp, elle ignore encore si elle peut produire ne serait-ce qu’un spectre informe.
Epouvantard : Le corps froid de sa fille étendue sur le sol, ses yeux révulsés braqué sur elle. Depuis peu s'ajoute à cette image morbide un angoissant et lointain tic-tac qui n’en finit plus de peser sur elle comme une armure bien trop lourde
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Jeu 17 Aoû - 4:36

Bring back your dark to the light
Yelena ft. Helena


Les deux femmes s'avancent dans les rues et pas l'ombre d'un chat ou presque ne vient déranger leur marche. Yelena avait entendu parler de cet endroit auparavant, au détour de conversation avec d'anciens élèves de Poudlard, mais de ce qu'elle pouvait en voir ce soir, il ne restait plus grand-chose de ce qui avait alimenté leurs souvenirs. L'endroit était bien plus triste que ce qu'elle s'était imaginée et surtout désespérément désert…pourtant une certaine sérénité s'en dégageait, elle ne saurait vraiment dire pourquoi, peut-être était-ce la présence d'Helena qui la rassurait ? C'était une possibilité à ne pas écarter. Il lui était plutôt difficile de se sentir aussi vulnérable, de sa vie d'adulte, elle n'avait jamais vraiment fait partie de ces personnes que l'on pourrait ranger dans la catégorie victime enfin tout du moins pas depuis qu'elle avait tenu tête à son père ce jour-là dans son bureau, cette ultime conversation qui avait précipité toute sa vie dans un tournant escarpé et que pourtant elle n'avait jamais regretté. Avoir perdue sa magie n'est rien comparée à la perte de son enfant, mais elle doit admettre qu'elle ne se sent plus vraiment complète, tout se cumule, s'enchaîne, se superpose dans une forteresse branlante qu'elle ne peut qu'imaginer s'écrouler dans un fracas assourdissant et ça l'effraie, parce que pour la première fois de sa vie, elle n'est que spectatrice de sa propre existence qui ne ressemble plus à rien de ce qu'elle avait connue et espérée. La forêt se rapproche doucement de leur horizon et Helena s'arrête alors soudainement, la Russe en fait donc de même alors qu'elle l'écoute lui indiquer qu'elle ne sera pas à même de répondre à toutes ses interrogations, en tout cas celles concernant son espèce. Bien évidemment elle peut le comprendre, est-ce qu'elle aussi devait maintenant se considérer d'une race différente de ses congénères ? Non, elle réfutait entièrement ne serait-ce que l'esquisse de cette idée, il y avait un remède, il devait forcément y en avoir un, il lui fallait juste du temps et beaucoup de patience sans doute et elle doutait d'avoir beaucoup de la seconde. En réalité et si bien sûr elle avait de bien nombreuses questions sur les vampires, ce n'était après tout pas tous les jours qu'il était donné à quiconque d'en rencontrer, ce n'était pourtant pas vraiment là le sujet premier de ses interrogations. « As not every one of them as to do with what, Elle s’arrête et sa main se place devant elle comme pour prendre une seconde pour se corriger. I mean who you are, I am pretty sure you’ll be able to answer a couple of them. » Elle lui adresse un sourire prévenant, espérant ne pas l'avoir froissée par inadvertance. Elle se persuade bien vite que ça ne doit pas être le cas lorsqu'elle lui attrape le coude et l'entraîne plus en avant dans la forêt, si de prime abord elle pourrait éventuellement s'en inquiéter, les gestes de sa camarade s'avèrent suffisamment tranquillisant pour qu'elle se laisse faire sans un mot. Nathanaël revient au centre de la conversation l'espace d'un instant et Yelena apprend ainsi que ce n'est sans doute pas uniquement pour ses talents d'herboriste que le Français l'avait amené à elle, mais parce qu'elle avait de part sa condition, des dispositions plutôt remarquables. Elle ne saurait dire si c'était le changement d'endroit ou la sincérité dont elle avait fait preuve, mais Helena semblait avoir changé de comportement, elle paraissait plus détendue et bien plus avenante, ce dont elle ne se plaignait pas évidemment. Il ne lui avait donc pas dit comme elle l'avait supposé au début de leur conversation, cela la gêne un peu elle doit le reconnaître, elle sait pertinemment que révéler l'existence de Danitza à trop de gens, ne saurait leur être bénéfique, mais s'il était aussi proche de cette femme alors pourquoi ? Elle ferme les yeux un instant, essaye de chasser de son esprit les suppositions qui lui viennent en tête et qui ne lui plaisent guère c'est évident, en lieu et place de cela, elle se reconcentre sur sa compagne qui voit plutôt juste. L'image de sa fille envahit son esprit l'espace de quelques secondes, une image qui fait naître un sourire triste sur ses lèvres, mais parce qu'elle connaît les dangers de se laisser bercer par une trop grande mélancolie, elle se redresse et chasse la douce image de son enfant de devant ses yeux.


Elle le sait, elle l'avait compris dès la première fois qu'elle avait, après son retour, essayer de pratiquer la magie et elle avait su en l'instant ce qui lui était arrivée ou plutôt ce qu'elle était devenue, mais ce qu'elle ignorait c'est que toute cette magie qu'elle contenait, qu'elle ne laissait pas s'exprimer continuait de brûler à l'intérieur d'elle et n'attendait qu'une bref étincelle pour s'échapper et causer bien des désastres et c'était sans doute ce qui l'effrayait le plus, car c'était tout à fait hors de son contrôle. Un léger mouvement de recul la saisit et elle fronce les sourcils lorsque la vampire s'accroupie devant elle pour l'observer de plus près, elle à l'impression d'être une bête de foire et c'est une sensation plus que désagréable. La langue de la Scandinave se délie et Yelena quand bien même souhaiterait-elle répondre à ses questions ne le peut pas, alors elle l'écoute et elle a l'impression que son coeur se brise un peu plus à chaque phrase. Lorsque le silence semble se stabiliser un instant, elle entreprend à son tour de répondre à tout ce qui lui a été dit. « I am sorry I can’t tell you. Et si vraiment elle pouvait l'aider ? Si son habilité à traquer ses proies ou peu importe comment elle les qualifie était sa seule chance de la retrouver ? Mais elle ne pouvait pas, ce n'était pas à elle de lui dire. Maybe…later when we’ll know each other a little bit better. » Parce qu’il était hors de question qu’elle laisse la moindre chance passée sans la saisir et Nathanaël allait devoir le comprendre. « However, what I can tell you, is that she has nothing to do with my disappearance. In fact, it’s more likely that she went missing because of me… Elle prit une inspiration avant de poursuivre. He did tell me and I still can’t understand how they would do that! Why?! I can imagine a whole lot of reasons...but how? Elle ferme les yeux un instant prise d'une douleur fulgurante qui vient cogner ses tempes, c'est toujours comme ça quand elle s'approche d'un peu trop près de ce qui avait pu être des souvenirs et qui n'était maintenant qu'un vide silencieux. Can you? Can you really help me? I can’t control my magic, that’s hard enough but it is impossible to control every single emotion I might feel a little too strongly… I…cette fois c’est un soupir qui s’échappe d’entre ses lèvres et elle passe une main sur son front avant de retrouver le regard de la blonde. It didn’t happen until I arrive at his house, I never lost control like that before without, you know trying to do magic at least... » Elle quitte l’inconfort de cette souche pour se retrouver sur ses pieds, elle à besoin de marcher, de canaliser ses pensées. « Why are you doing that ? Why helping me ? what’s in there for you ? » Elle ne le fait pas juste pour le principe, elle en doute et si elle espérait quelque chose en retour, elle préférait le savoir dès à présent. « How does it work? your tracking thing? How effective is it? Do you need… blood for that to be functional? Sorry If any of that sounds offensive this is not my intention, I am just completely ignorant when it comes to your people. »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 77
Gallions : 327
Crédit(s) : Avatar : Faust ; Gif : Tumblr
Double(s)-Compte(s) : Crazy Bella
Disponibilité RP : //
Célébrité : Katheryn Winnick
Enrôlé(e) depuis le : 30/06/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : (1043 yo) - looks like a 40 yo woman.
Particularité : Creature of the night, she is a Vampire. Born in another millenium, she hates what she is.
Baguette : Pine tree, core of white river monster spine. It's over thirteen inches long, and is pretty flexible. It looks like it was just cut out of a tree.
Patronus : An orca. Its size often intimidates, but she knows that size does not matter when patronus are concerned.
Epouvantard : The Sun, once a beautiful star that she can't help but fear.

ID Card
RP bilingue : Dialogues and full text in English
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Sam 9 Sep - 12:54




     


 
Yelena & Helena
Reincarnation of a lovebird


La détresse de cette femme était claire sur ses traits, et Helena ne pouvait même pas faire semblant de comprendre ce qui la préoccupait. Malgré sa condition, elle était elle-même restée en harmonie parfaite avec sa magie, et même sa mort relative n’avait pas corrigé ce fait. Perdre le contrôle, elle pouvait imaginer ce que cela faisait, même si son type … d’accident était bien différent. Le résultat était le même, une fois terminé ; elle en restait terrifiée, tremblante jusqu’à l’âme. Evidemment, ce n’était pas la meilleure idée que de dire à Yelena qu’il lui arrivait de perdre le contrôle de qui elle était, similairement à un loup-garou, et qu’elle devenait un monstre assoiffé de sang. Ce n’était pas un bon début pour une relation, quelle qu’elle soit ; surtout lorsque les vampires étaient vus comme cette chose mystérieuse, pas forcément à bannir, mais certainement pas en qui avoir confiance. Elle ne put s’empêcher de sourire, pourtant, parce qu’à un certain degré, elle ne comprenait que trop bien ce qui pouvait passer par la tête de Yelena, lorsqu’elle s’était rendue compte qu’elle avait perdu quelque chose de précieux, quelque chose qui, en partie, définissait la personne qu’elle était. C’était incomparable, et pourtant, d’une façon seulement connue d’Helena, ça les rapprochait.

Le refus de divulguer l’identité de la personne recherchée n’était pas une surprise, et elle hocha simplement la tête en réponse, sans perdre son sourire. Elle ne s’attendait pas à ce que quiconque lui révèle ses plus sombres secrets minutes seulement après leur rencontre, et elle se demanda un instant s’il ne faudrait pas qu’elle aille tirer les vers du nez à Nathanaël. Clairement, cette situation devait le concerner d’une quelconque façon, et s’il était également enclin à rechercher la disparue, alors elle lui apporterait toute son aide. Savoir qui elle cherchait était évidemment beaucoup plus simple. Il lui aurait fallu voir les lieux de sa disparition, aussi, éventuellement. Les odeurs avaient tendance à disparaître, mais certains indices pouvaient rester pour les aiguiller. Le reste des informations données par Yelena, maigre certes, mais intéressant, la fit se redresser. Dur que de se projeter sans même savoir l’âge de la disparue, mais il était très probable que ce ne soit pas les moldus qui l’aient récupérée. Après tout, de ce qu’elle avait pu observer des cycles de disparitions, ces dernières ne concernaient jamais des individus proches, et relativement en même temps. Et vint la question, celle restée sans réponse, même pour la plus concernée d’entre tous. « That is the question, isn’t it ? I don’t think you remember anything, which maybe is one of their objectives ; or a simple side-effect. Bellatrix Black, I have been told, is studying people like you in order to crack the secret. Maybe we will know in the future what really happened to you. » Le vampire ne rata pas la douleur qui passa sur le visage de Yelena, et inconsciemment, elle se rapprocha d’elle, les sourcils froncés.

Le désespoir de Yelena était palpable, et ça lui rappelait de mauvais souvenirs — cette minute stupide où elle s’était demandé s’il était possible de revenir à ce qu’elle était, de [i]revivre[ /i] — mais c’était peut-être encore une possibilité pour Yelena. Certes, ils n’avaient rien trouvé pour le moment ; pas même la Directrice de St Mungo’s n’avait-elle réussi à faire autre chose que calmer momentanément leurs émotions, mais peut-être avaient-ils seulement raté la bonne possibilité. Et s’ils cherchaient au mauvaise endroit depuis le début ? Evidemment, difficile de trouver un remède à un mal dont on ne connaissait pas la cause. Ah, les méthodes de Bellatrix étaient discutables, mais si seulement elle arrivait à éclairer le monde sorcier … Helena fit claquer sa langue contre son palais, recentrant ses attentions sur la fille de l’Est. Elle ne l’interrompit pas, bien trop intéressée par la description de son trouble ; par comment il a pris un tour plus violent. Elle n’avait aucun doute que ce fût lié au stress de la disparition de ce proche ; après tout la magie était liée aux émotions de son hôte. Les questions, finalement, prenaient un tour que le vampire attendait. Le prix de son aide. Et quelle aide, exactement, elle pouvait apporter.

Yelena avait quitté la souche, mais Helena, elle s’y rasseyait, son regard quittant la forme de l’humaine pour se reconcentrer sur le dédale d’arbres qui les entourait. « Magic is linked to your emotions, as you know. The stronger the emotions, the stronger the magic but also the more difficult to control it. Only the most talented wizards manage to put their emotions through their wand and use it to their advantage. The others ; well. We’ve all seen what happens. » Elle prit une inspiration inutile. Dans son temps, cette question ne s’était jamais posée. Les gens étaient en telle harmonie avec la nature, avec eux-mêmes, et avec les autres, que la maîtrise de leurs dons étaient entièrement innée. Evidemment, il leur arrivait aussi d’en perdre le contrôle ; mais cela n’était pas aussi mal vu qu’aujourd’hui. Elle se mordit la lèvre un instant, contemplant le type de réponse qu’elle pouvait donner. Ce qu’elle espérait accomplir. « Calming your emotions will not be too difficult. The only problem is creating a Calming Draught that wouldn’t loose its purpose. A potion that would not see its effects decreasing with a constant consumption. » Elle haussa légèrement les épaules, caressant le bois qui était sous ses mains. « Controlling your magic … Well … » Elle eut un sourire amer, alors qu’elle refusait obstinément de regarder Yelena. « We all seek control over a lot of things, over ourselves first and foremost. It’s not always achievable. And something … Something deep in your mind is keeping you from it. Or maybe it is a physical illness ; maybe they did something to your blood to alter it somehow … » Elle grogna alors, frustrée, et le bois craqua sous ses doigts. Elle ferma les yeux, pour se calmer ; la dernière de ses volontés était d’effrayer Yelena. « I didn’t think about it before, but … Maybe … » Elle s’était relevée, alors, un sourire aux lèvres alors qu’elle fixait la forme de la sorcière. Elle était même … Excitée. « Blood. We haven’t tried blood. A blood potion, perhaps. Something to cleanse your body … Mmh. Although, I hear you are not really open to blood magic, aren’t you ? »

Son esprit commençait déjà à chercher des ingrédients qu’elle pourrait combiner avec du sang. La partie la plus difficile serait de trouver quel sang utiliser. Le sien était un risque tout particulier, puisque ses propriétés étaient majoritairement inconnues — elle savait qu’il avait un rôle majeur lors de l’Etreinte, et elle savait aussi qu’elle ne pouvait pas accidentellement transformer quelqu’un sans se faire condamner à une autre éternité passée dans un cercueil (l’idée ne l’enchantait guère). Elle était cependant envahie d’une curiosité morbide à l’idée de transformer un Mute ; parfaitement curieuse de voir exactement ce qu’il pouvait se passer, si le virus de sa condition les soignerait, ou au contraire s’il créerait un monstre. Laissant cette pensée pour plus tard, elle regarda finalement Yelena attentivement. « Do not apologize about your lack of knowledge concerning my people. It is as we wish, after all. To answer your question, I need blood in order to function, just as you need water, and food. The tracking is simply made so much easier because we have enhanced senses, if you will. » Elle se tut un instant, ses yeux attirés par un oiseau quittant un arbre quelques mètres plus loin. Elle tendit l’oreille, à la recherche d’une présence étrangère, peut-être, mais fut satisfaite de constater qu’elles étaient bien seules. « I can hear your heart beat. » Dit-elle alors en se reconcentrant que Yelena, bien que faisant un pas en arrière, ne souhaitant pas l’inquiéter. « I can smell the fear you feel. I can feel your despair. » Elle eut un sourire, alors, ses yeux légèrement voilés. Il fallait qu’elle se concentre sur autre chose que Yelena, car malgré elle, la sorcière réveillait ses instincts prédateurs, jamais longtemps endormis. « And so, if there are clues to find, I will find them. If your person has been in contact with people I meet, I will smell her on them. For that, of course, I would need something of hers. » Elle se lécha les lèvres un instant, souriant un peu plus pleinement. « As for the price of my help ? I don’t wish for anything too specific, really. Something that would satiate my curiosity, and perhaps help you. Dumbledore found me back in Transylvania in order to ask for my help, regarding your condition. I want to find a cure. I need someone that can trust me. Do you think you can do that, despite what I am ? Do you think you can put your life in my hands without fearing I will take it ? » Elle respira alors, consciente de l’inutilité de son geste mais incapable de se retenir d’inspirer l’air, l’odeur de Yelena presque enivrante. Elle devrait aller se nourrir plus tôt que prévu ; peut-être juste après cette rencontre. « I know all about loosing control, Yelena. But I’ve been alive for over a thousand years. »



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


I shake and I shiver just to feel you breathe + I wanna watch you undress, I wanna watch you glow, Let your hair down, All around, cover us both. You come in a wave, We crash and we roll, You surround me, pull me, drown me, swallow me whole. You turn, turn, turn, turning me on
 like a slow fire burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 79
Gallions : 277
Crédit(s) : @me
Disponibilité RP : 3/4 ϟ Nathanaël ϟ Helena ϟ Decima ϟ Damaris
Célébrité : Gal Gadot
Enrôlé(e) depuis le : 05/08/2017
Camp : Mute
Age du Personnage : 31 yo
Particularité : Troisième-oeil + maîtrise intermédiaire : Ses visions sont claires mais elle peine tout de même à les interpréter
Baguette : Bois de séquoia, crin de licorne, 25.4 cm. Légèrement flexible
Patronus : Un Rottweiler noir. C’est toutefois ce à quoi il ressemblait avant que sa magie ne foute le camp, elle ignore encore si elle peut produire ne serait-ce qu’un spectre informe.
Epouvantard : Le corps froid de sa fille étendue sur le sol, ses yeux révulsés braqué sur elle. Depuis peu s'ajoute à cette image morbide un angoissant et lointain tic-tac qui n’en finit plus de peser sur elle comme une armure bien trop lourde
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Mer 20 Sep - 23:53

Bring back your dark to the light
Yelena ft. Helena



Tout était tellement sombre, énigmatique…il y avait tellement d'inconnues dans cette équation qui pourtant ne semblait pas changer, en tout cas de ce qu'elle avait cru comprendre. Toute leurs histoires étaient les mêmes : ils avaient disparus un jour sans prévenir, avaient vue les semaines, les mois s'écouler avant de finalement réapparaitre lesté de tout souvenirs, de toute leurs magies, d'une partie d'eux-mêmes…Tous et au même titre que Yelena, avaient cru après ça avoir sans doute traversé le pire, ils étaient loin de se douter que ce n'était que le début de leur descente aux enfers et que celle-ci allait beaucoup plus vite qu'ils ne le pensaient. Ses pensées s'emmêlaient, ces dernières semaines n'avaient été qu'un trop plein d'informations qui ne l'avaient toujours pas rapproché de son but et la fatigue qu'elle retenait l'acculaient de plus en plus violemment. De toute évidence et de part les informations qu'on avait bien voulues lui transmettre, elle faisait partie de ceux dit « chanceux ». Ça la rendrait presque malade de se dire que c'était là qu'elle en était rendue, elle avait tout perdue, tout sans exception, aucune et pourtant elle devait se considérer chanceuse ? Chanceuse de ne pas être aux mains du Ministry, chanceuse de ne pas faire partie des victimes de Black, chanceuse d'avoir su trouver un refuge…c'est vrai en un sens elle l'était, mais elle n'était pas en mesure de l'apprécier, pas quand elle l'aurait volontiers échangé sans y réfléchir à deux fois contre la sécurité de sa petite fille.

Le choix de mot d'Helena l'interpella un instant. Etudier hein ? C'est bien joliment dit quand on sait que Bellatrix n'avait absolument aucun scrupule à user et abuser des Mutes pour servir ses petites recherches et d'après les rumeurs cela n'avait rien de particulièrement jolie. Voilà ce qui se dessinait devant elle, les camps du Ministry, les expériences de Black ou une cavale sans fin…autant dire qu'on était bien loin de ce qu'elle avait pu un jour imaginer, c'était comme si son avenir avait explosé en un milliers de morceaux et qu'elle ne pouvait que reconnaître que c'était là complètement irréparable. Pourtant, elle était là, elle était venue rencontrer l'amie de Nathanaël, celle qui, selon lui pourrait peut-être l'aider, parce que peu importait la noirceur de la situation, elle ne pouvait pas abandonner.

La Russe fit quelques pas, essayant de se recentrer, de calmer un peu les émotions qui la prenaient de cours et écouta la blonde se rassoir dans un froissement sur la souche qu'elle venait de quitter. Evidemment…mais il y avait une différence plus que notable entre canaliser sa magie et essayer de la contenir et c'était bien là le problème. Elle n'avait jamais eu à se plaindre de ses capacités, elle avait toujours eue des facilités avec sa magie, sans pour autant se démarquer plus que cela, mais en tout cas elle faisait partie de la bonne moyenne dirons nous, ainsi elle n'avait jamais vraiment eu à se poser cette question avant que le français ne lui explique que c'est ainsi que sa magie risquait de s'exprimer dorénavant et disons que la jeune femme n'était pas la personne la plus pondéré du monde bien au contraire, elle avait même plutôt tendance à être un peu excessive, c'était donc un exercice compliqué que de s'essayer à un tel contrôle. Une potion est la première idée qui lui était venue, la première qui est pour elle du sens, elle avait des prédispositions pour l'art des potions, une connaissance étendue en botanique alors elle s'était dit que cela ne devait pas être impossible sauf que jusqu'ici ses tentatives n'avaient guère été particulièrement fructueuses, ce qui avait entraîné sa présence ici, l'aide de la vampire pouvait être de taille et elle le savait alors elle avait tenté sa chance. Ce que disait sa compagne avait du sens, un sens qu'elle n'avait pas véritablement pris en compte, parce que si vraiment son sang était contaminé, si véritablement c'était la source de son problème alors cela compliquait terriblement les choses. Purger un liquide aussi mouvant et vital était complexe et demandait une maîtrise particulière en biologie, la marge d'erreur était minime, mais elle ne put empêcher ses pensées de voguer vers la femme qui se tenait dans son dos, si quelqu'un devait en connaître un rayon sur ce sujet précis c'était sans doute elle. Elle se retourna donc machinalement et posa son regard intéressé sur la blonde qui reprit finalement de la hauteur. Les sourcils de Yelena se froncèrent sur la fin de sa phrase, elle ne comprenait pas vraiment d'où venait cette affirmation sortie de nulle part, enfin si elle ne pouvait en réalité venir que du père de sa fille, qui d'autre ? Elle n'eut cependant guère le temps de répondre avant que le silence ne soit de nouveau interrompus. Les détails que lui apportent Helena sur sa propre condition l'intrigue, elle doit bien le reconnaître, jamais auparavant elle n'avait eu l'occasion de rencontrer l'un d'eux et pourtant elle en avait entendu parler des dizains et des dizaines de fois notamment au travers des légendes que son frère aimait à lui raconter lorsqu'elle n'était encore qu'une petite fille. Elle avait envie de lui poser bien plus de questions sur le sujet, elle voulait connaître les détails, pas seulement par curiosité, mais aussi et elle devait bien le reconnaître par intérêt, ceci étant dit elle n'en fit rien pour le moment, elle ne voulait pas nécessairement se présenter comme étant impolie ou indiscrète, surtout pas alors qu'elle la rencontrait pour la première fois et qu'elle pouvait potentiellement lui apporter une aide considérable.

La phrase suivante la glaça l’espace d’un instant, juste le temps qu’elle se rappelle qu’elle ne risquait pas grand-chose en l’instant…Quelque chose qui lui appartenait ? Tout ce que Yelena avait pu récupérer était ce que Nathanaël avait pu lui ramener  lorsqu’il s’était introduit dans son appartement et le butin n’était pas faramineux, mais elle estimait avoir le plus important dont ce que lui demandait la vampire…mais cela impliquait aussi de révéler la filiation de cette enfant avec le français et ce n’était pas à elle qu’il revenait de le faire.  La Brune poussa un soupir silencieux et fit quelques pas vers la jeune femme.

« I don’t know if it’s in my blood, in my head or if I am just reacting to something they did to me.. and I guess if none of the ministry’s little puppets nor Bellatrix is able to find out, we don’t have so much chance to do otherwise but the truth is, I don’t care if the odds are not in our favor, I am willing to try anyway. » Parce qu'il n'y avait rien qu'elle ne ferait pas, rien qu'elle refuserait si cela lui donnait la moindre chance de retrouver sa fille et de retrouver si cela était seulement possible, un peu d'elle-même en chemin. « I don’t care what it takes, I don’t care if it’s not entirely safe, I cannot be this… elle étend ses bras de chaque côté de son corps avant de les laisser retomber mollement contre ses cuisses… useless thing anymore. I need my strength, I need to do something!! Elle poussa un soupir las. Trust me, I am not expecting a miracle, even though it can sound like it. I am not stupid nor naive, but I know my way around plants and potions and from what I heard, so do you and certainly more than I will ever be able to, so if you’re willing to go where we probably shouldn’t, then I am all yours Helena… La jeune femme planta ses prunelles dans celle de la vampire, une expression plus que décidé peinte sur son visage, elle était convaincue avant même de l'avoir rencontré de toute façon, les possibilités n'étaient guère nombreuses et elle était prête à les saisir les une après les autres s'il le fallait…quoi qu'il en coute. I’ll do anything you want me to, I’ll try everything…that’s how desperate I am but as you said, you already sense that. I clearly have nothing left to lose and just so you know, I am not scared of you. » Peut-être à tort, c'était une possibilité, mais Nathanaël avait confiance en elle et c'était suffisant à ses yeux, elle savait que le français ne la placerait pas volontairement entre des mains peu sûres aussi elle allait devoir prendre le risque aussi infime puisse-t-il lui sembler en l'instant et suivre son instinct qui la poussait à placer son existence entre ses mains inconnues.
« As for the one I am looking for, I will give you something that belong to her and all the information that you will need… in time, I just need to sort something out before I do. » Comme donner la possibilité à son hôte de révéler lui-même sa filiation avec Danitza à son amie, parce qu'il ne faisait aucun doute que la vampire finirait par faire sans mal le rapprochement. « So tell me Helena, when do you want to begin? what’s your plan? I guess you probably thought about what you would want to try on someone like me so tell me. »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parchemins : 77
Gallions : 327
Crédit(s) : Avatar : Faust ; Gif : Tumblr
Double(s)-Compte(s) : Crazy Bella
Disponibilité RP : //
Célébrité : Katheryn Winnick
Enrôlé(e) depuis le : 30/06/2017
Camp : Order of the Phoenix
Age du Personnage : (1043 yo) - looks like a 40 yo woman.
Particularité : Creature of the night, she is a Vampire. Born in another millenium, she hates what she is.
Baguette : Pine tree, core of white river monster spine. It's over thirteen inches long, and is pretty flexible. It looks like it was just cut out of a tree.
Patronus : An orca. Its size often intimidates, but she knows that size does not matter when patronus are concerned.
Epouvantard : The Sun, once a beautiful star that she can't help but fear.

ID Card
RP bilingue : Dialogues and full text in English
DANS TON SAC:
LES SORTS QUE TU MAÎTRISES:
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   Mar 3 Oct - 11:06




     


 
Yelena & Helena
Reincarnation of a lovebird


Le désespoir était quelque chose qu’Helena comprenait parfaitement. Fut un temps, elle aussi aurait tout fait pour changer ce qu’elle était, pour soigner sa condition si détestée. Elle avait passé des années, en vain, à rechercher un remède, à prier les Dieux ; était allée jusqu’à leur sacrifier bêtes et hommes, pour obtenir leur faveur, sans succès. Une partie d’elle avait été terrifiée qu’ils lui aient tourné le dos, maintenant qu’elle n’était plus humaine, et cette impression ne l’avait jamais quittée. Elle était morte, après tout, mais n’était dans aucun autre royaume que celui de l’homme, et l’idée était glaçante. Qu’arriverait-il lorsqu’elle serait définitivement morte, disparue de la terre ? Quel néant rejoindrait-elle ? Il lui était certain qu’elle ne verrait plus jamais ses frères et sœurs ; qu’elle ne connaîtrait jamais les joies du Valhalla, et pourtant une partie d’elle ne pouvait s’empêcher d’espérer. Mais elle avait accepté sa condition depuis longtemps, forcée par le temps et la constatation tragique qu’elle ne pouvait rien y changer ; à moins de mourir volontairement. Elle avait été lâche, avait préféré cette non-vie plutôt qu’au vide qui l’attendait sûrement.

Yelena, elle, avait encore l’espoir de pouvoir changer. Rien ne prouvait que les Mutes étaient condamnés à leur instabilité ; rien ne montrait qu’ils seraient à jamais victimes de leur propre nature, magie toujours présente mais leur échappant indéniablement. Etait-ce un soulagement ou l’inverse ; cependant. La logique voudrait qu’ils perdent totalement leur magie, qu’elle leur soit disparue ou inaccessible ; mais ce n’était pas le cas. Elle était là, bouillonnante sous leurs veines, impossible à canaliser, mais bien vivante. C’était ça, qui la perturbait le plus. Tant d’instabilité n’était même pas visible chez des enfants, et les accidents magiques étaient d’une force telle qu’elle craignait pour leur population. Involontairement, les Mutes mettaient en danger leur entourage, et eux-mêmes, sans qu’ils ne puissent rien y faire. La perte de contrôle était affreusement problématique, pour tout le monde, et son origine un tel mystère qu’elle laissait Helena sans voix. On lui avait parlé d’un organisme, au sein du Ministère, qui étudiait la magie et ses particularités, et elle se demandait s’ils n’étaient pas les mieux placés pour régler ce problème. Les recherches sur le cœur magique des individus n’étaient pas légions, et l’approche d’Helena était beaucoup plus … primitive.

Mais Yelena lui répondait, et le Vampire restait silencieux, intrigué et excité à mesure que sa vis-à-vis parlait. C’était presque gagné, car le désespoir avait cet effet sur les gens ; ce besoin de se raccrocher à la moindre semblance de solution de toutes ses forces, une dernière fois. La fille de l’Est n’avait rien à perdre, et Helena en profiterait sans honte. Des sacrifices étaient toujours nécessaires, même si elle espérait que cela ne finisse pas de cette façon. Elle était loin de penser que l’approche du Ministère, ou même de Bellatrix, était la bonne. Quoique les méthodes du Ministère restassent assez obscures, elle n’était pas certaine qu’ils cherchassent véritablement un remède au trouble. Tous les efforts des médicomages, ou même de Bellatrix, étaient centrés sur la nécessité de découvrir ce qu’il s’était passé, de trouver ces souvenirs qui leurs étaient inaccessibles. Et si savoir ce qu’il s’était passé était important, Helena préférait rechercher directement un moyen de les stabiliser. De stabiliser Yelena. Elle ne doutait pas que leur trouble était un mélange de ce qu’il leur était arrivé, d’un traumatisme suffisamment fort pour modifier leur équilibre, et pour les priver de certains souvenirs. Elle n’était pas versée en psychologie moldue, mais elle était logique : il était clair que leur expérience aux mains des moldus avait été aussi traumatique physiquement que mentalement.

Elle avait obtenir l’accord de Yelena, sa participation, et l’excitation de la Viking augmenta exponentiellement. Sautant sur ses pieds, elle s’approcha de son interlocutrice, tout sourire, et lui attrapa les épaules délicatement, la froideur de sa peau par chance contenue par le tissu recouvrant les épaules de la demoiselle. « Your body and your mind went through an incredible amount of trauma. Everything is linked. We need to restore the balance in your soul; and if we can’t do that well … We’ll need to fine a temporary fix. A medicine, of some sorts. Of course, it would be useful to know what happened exactly in order to find a way to treat it but … if the Gods will it, we will know. » Elle relâcha la fille de l’Est, alors, et s’écarta d’un pas, posant une main contre son proper menton, pensive. « How open are you to what your people call … pagan rites? Despite their silence, I have never given up on my Gods, and maybe this time they will help. » L’espoir, à nouveau, traître et insidieux, qui parvenait à remplir chaque crevasse, peut-être pour le pire. Surtout pour le pire. Mais Helena était positive, avec ses talents et ceux de Yelena, dont elle ne doutait pas, elles parviendraient à élaborer quelque chose. Un seul détail restait, et c’était celui de la personne disparue. « And of course, Yelena, take all the time you need. Although I’m sure you know that time is of the essence. »

Distraitement, elle ne pouvait s’empêcher de penser que cette hésitation était due à Nathanaël. Quelque chose qui liait les deux la retenait, et Helena savait que sa prochaine visite, la nuit suivante, serait à son meilleur ami. Il fallait qu’ils avancent vite, aussi vite que possible ; au risque de perdre totalement la trace de cette personne disparue. Mais c’était pour un autre jour. Lentement, la gorge d’Helena brûlait, et elle n’était que trop consciente du feu qui commençait à s’enflammer dans ses entrailles, demandant à être nourri d’un met tabou. « It is getting late, my dear Yelena. I hope we will be able to see each other soon, but I know we both have to speak to Nathanaël, first. And I hate to leave you like this, but I fear I must leave now, for your own safety. Take comfort in the fact that you are not alone, Yelena. I urge you to try and talk to the other refugees. I am certain that some might have a similar experience to yours. You don’t have to be alone. » Elle lui sourit une dernière fois, faisant un pas en arrière. « I know you are curious of me; and as I grow to trust you, maybe I will be more inclined to share what I am with you. But know this, Yelena. We vampires are driven by our thirst. It is an unbearable feeling that clouds every thought, and that drives us to kill. Never trust a vampire with your blood. » Et avec ça, elle s’enfonça lentement dans l’ombre des arbres, disparaissant après quelques secondes seulement de la vue de la fille de l’Est, son esprit déjà concentré sur autre chose, le besoin d’étancher cette soif éternelle, une torture aussi grande que le Soleil.



     
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

Spoiler:
 


I shake and I shiver just to feel you breathe + I wanna watch you undress, I wanna watch you glow, Let your hair down, All around, cover us both. You come in a wave, We crash and we roll, You surround me, pull me, drown me, swallow me whole. You turn, turn, turn, turning me on
 like a slow fire burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bring back your dark to the light — PV Yelena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bring back your dark to the light — PV Yelena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» Pokemon SLLN (Solar Light and Lunar Dark)
» Liste Dark Ages Bretons --- CoE
» toby&billie - I'd be damned Cupid's demanding back his arrow So let's get drunk on our tears and Searching for meaning But are we all lost stars, trying to light up the dark?
» R.M.S TITANIC IS BACK!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morning Sun :: The British Isles :: Scotland :: Hogsmeade-
Sauter vers:  
Top Sites

Nos Partenaires